iNSTANT karma; *

Who in hell you think you are ? A superstar ? Well, right you are !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le débaaarquement ! [With Coloc']

Aller en bas 
AuteurMessage
Hayden Sawyer
« Come With Me, Darliing. You won't regret it_#
avatar

Féminin Nombre de messages : 390
Age : 24
MOI J'AIME BIEN ... : Me dorer sur une plage =).
HUMEUR : Funny :)
Date d'inscription : 02/02/2008

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
10/10  (10/10)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Le débaaarquement ! [With Coloc']   Dim 1 Fév - 15:35

Le débaaarquement !

[ With Coloc’ ]


    La chambre était déserte, pour le moment. Hayden poussa du bout du pied la porte et entra chargée de ses valises. Elle fut émerveillée par la clarté du lieu, sa lumière puissante. Ils devaient être exposés en plein soleil. La pièce était relativement chaude, dotée de trois « coins ». Chaque coin avait son propre lit, table de chevet, armoire, miroir… Et apparemment une salle de bain pour trois. Hayden tira ses valises vers l’un des lits libre et s’installa dessus.

    « Woah… », murmura –t-elle avec un sourire.

    La jeune femme repensa à son voyage, qui avait duré bien longtemps. Levée à 5h du matin, départ à 7h de Californie, arrivée en fin de matinée, déjeuné à l’aéroport puis taxi et bus jusqu’à Instant Karma. Le voyage n’avait pas été de tout repos, bien que Mlle Sawyer avait bien dormi dans l’avion et avait aussi somnolé dans le taxi avant que le conducteur ne l’a réveille une fois arrivée. Mais un bon lit chaud, elle ne demandait que ça. Hayden poussa avec le peu de force qui lui restait ses valises sous son lit et se recroquevilla sur les couvertures, fermant les paupières. C’était si doux, si agréable. L’instant était parfaite, elle ne demandait juste qu’il se prolonge.

    Mais comme on dit, toutes les bonnes choses ont une fin. Alors que 5 minutes venaient de passer et qu’Hayden, à force de se trémousser, avait enfin une position agréable pour une sieste, il y eut un grand bruit dans le couloir. Sawyer eut l’impression que quelqu’un venait de faire tomber une valise, ou tout au moins quelque chose de gros et qui faisait du bruit. Cette même personne semblait à présent légèrement sur les nerfs et Hayden l’entendit jurer. Sawyer espérait juste qu’on ne l’a dérangerait plus à présent. Elle referma alors les paupières mais une fois de plus, il y eut un bruit. Tout proche cette fois : une porte qui s’ouvre. Hayden ouvrit grands les yeux et resta figé sur place.

    [ Omg ce post est le plus merdique de mon existence… Je suis désolée, pas d’inspi’, occupée et pressée, mais ça suffit largement comme description je pense =). ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse Collins

avatar

Féminin Nombre de messages : 83
Age : 26
MOI J'AIME BIEN ... : Faire chier mon monde x).
Date d'inscription : 05/10/2008

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
0/0  (0/0)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Le débaaarquement ! [With Coloc']   Dim 1 Fév - 17:11

    Paris. Paris. Paris. Cette ville m'avait tellement manqué durant toute cette première année que je ne pouvais qu'y retourner pendant les vacances d'été! J'avais passé deux mois fabuleux dans ma ville natale et y serait bien restée! Mais j'avais fait un choix : l'année précédente j'ai voulu étudier à Instant Karma, loin de ma famille, de ma ville, de tous mes repères, de ma vie. Mais Hawaï me donnait tellement envie, je ne pouvais pas faire autrement *.* Alors, cette année encore, je suis obligée de repartir loin de chez moi. Afin de ne pas tomber dans ma nostalgie, je me dis que contrairement à Paris, à IK, je trouverais le soleil, la chaleur, la plage, les beau garçons torse nu *.* Et même si les cours viennent briser mon optimisme, au moins j'y retrouverais mes camarades de l'année passée! Entre autre : Matt... D'ailleurs une fois à IK, il vaut mieux que je fasse attention à mes arrières U.U Je sens bien que le coup de la dernière fois n'a pas vraiment plus à Monsieur et je suis certaine qu'il va se venger >> Mais il ne m'auras pas si facilement! >< C'est moi qui vous l'dit! Bref...

    Me voilà enfin arrivée à IK... Je me trouve devant l'entrée, j'observe le grand bâtiment qui se trouve devant moi et me dis que finalement, il ne m'a pas manqué u.u En revanche cette chaleur *.* Les rayons du soleil frappants de plein fouet mon visage, je sortis ma paire de lunette de soleil et les mis sur mon nez, avant de me rendre à l'intérieur. Une fois dans le hall, je me dirigeai vers l'accueil, traînant derrière moi mes deux valises x), afin que l'on me donne le numéro de chambre pour cette nouvelle année. 462. Eh bien, je n'avais plus qu'à marcher jusque là bas!

    Une fois arrivée dans le bâtiment des dortoirs, je montai à l'étage en empruntant les escaliers... eh oui, les ascenseurs n'existent pas ici x.x Avec deux valises dans les mains, pas facile de monter rapidement les marches, mais alors que j'avais presque qu'atteint le bout... Un imbécile, qui devait certainement être derrière moi depuis un moment et qui devait en avoir que j'avance comme un escargot, me doubla en courant, donnant au passage un coup dans l'une de mes valises qui glissa de mes mains et dévala l'escalier avant de s'ouvrir une fois le rez-de-chaussée atteint... Lors de sa chute, je l'avais suivit du regard, sans bouger, sentant mon sang bouillir petit à petit. Je me retournai vivement vers l'idiot qui venait de me bousculer, mais celui-ci était déjà parti... Tant pis, je lui criais tout de même après! ><

    - IMBECILE! Tu peux pas patienter deux minutes! Et si j'allais si lentement que ça t'aurais peut-être pu m'aider! Au moins tu serais arriver en haut plus vite, tu ne m'aurais pas bousculé et t'aurais pas défoncé ma valise >> Nan mais j'te jure >> ... Pis dis pas pardon surtout!!

    Je savais parfaitement que ça ne servait plus à rien de lui crier après, mais au moins ça me défoulait et ma colère diminua petit à petit. Je redescendis donc les escalier, fourrai vite fait les affaires éparpillées sur le sol dans ma valise et remontais à nouveau les marches. Finalement, j'arrivai enfin en haut de l'escalier. J'avançai donc jusqu'à la chambre 462, avant d'ouvrir la porte - je sais j'aurais du frapper avant pour voir si quelqu'un était à l'intérieur, mais pour l'instant j'étais énervée, alors les bonnes manières me passaient au dessus. J'observai quelques instants l'intérieur de la chambre... Il y avait un, deux... trois lits. D'ailleurs sur ce dernier se trouvait une fille. Finalement, j'aurais du frapper X.X Cette année j'aurais donc deux colocataires, ça me changerai de l'année précédente où je n'en avais eu qu'une. Je posai mes valises sur le sol, puis refermai la porte derrière moi, avant de me tournai vers ma colocataire.

    - Salut! Désolée de ne pas avoir frapper avant d'entrer ^^'' La prochaine fois je ferais plus attention...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Sean
SEXY. PERVERS. CRAZY . . .JUST ME.
avatar

Masculin Nombre de messages : 941
Age : 29
Date d'inscription : 19/03/2008

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
98/100  (98/100)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Le débaaarquement ! [With Coloc']   Dim 1 Fév - 21:13

_______________________________________

    Cela faisait bizarre de revenir à Hawaï, après ces longues vacances. Il n’y a pas à dire, cette ile, ce soleil, ce beau temps, ces personnes accueillantes – même un peu trop, cette université … Tout ça lui avait bien manqué. Enfin, la seule chose qui lui avait réellement manqué, c’était surtout les personnes qui s’y trouvaient dedans ; les aimés, comme les détestés. La deuxième étant plus proéminant que la première, d’ailleurs. Ce n’est pas de sa faute s’il aime faire chier son monde, si ? Oh & puis, de toute manière peu importe, le fait est qu’il venait d’arriver à Hawaï, après je ne sais combien d’heures d’avion, de départ de Londres. Il était allé voir son père, & par la même occasion, sa détestable belle mère, mais passons, ceci est un épisode de sa vie qu’il vaut mieux oublier.

    Chargé d’une valise dans une main, & d’un sac de voyage sur l’épaule opposée, Matt observait l’imposant bâtiment qui se trouvait en face de lui. Il n’avait pas changé, & logiquement, pourquoi aurait-il changé ? Il sourit intérieurement à l’idée de retrouver sa chambre – seul. Oui, Matt n’a jamais été fan des colocataires & tout ce qui s’en suit, c’est pourquoi chaque année, il demande à être seul dans une chambre. Arrivé dans le couloir, il se dirigea vers le panneau d’affichage indiquant la répartition des chambres. Il chercha son nom, S... Se … Sean. Ca y est. Il fit glisser son doigt sur le papier, & laissa échapper un juron en s’apercevant qu’il devait partager sa chambre avec deux autres personnes ! « Putain ! ». Il ne prit même pas la peine de regarder de qui il s’agissait, & partit en trombe vers cette fameuse chambre 462, en espérant que ces deux collocs’ n’étaient pas encore arrivés. Il trainait ses valises, tête baissé.

    Arrivé devant la porte de la chambre, il ne prit même pas la peine de toquer, puisque la porte était déjà entrouverte … ce qui signifiait donc … que ses collocs étaient déjà arrivés ! Bouya ! Il soupira, ouvrit la porte & se retrouva nez à nez avec 2 filles ! & bien, on n’avait pas peur de calmer les hormones des mecs ici ! Il sourit en coin en voyant qu’il en connaissait déjà une sur les deux : Jesse. L’une de ses ennemies préférées, l’autre étant une certaine Mélissa. Mais il entretenait une relation bien particulière avec Jesse, car malgré qu’ils aiment se chercher, s’humilier à tout bout de chant, ils éprouvent tout deux un désir l’un envers l’autre, & c’est d’ailleurs pour ça qu’occasionnellement – voir même souvent – ils couchent ensemble. Mais attention, ça personne ne le sait. Espérons que cohabiter sous le même toit qu’une autre personne ne mettra pas un terme à leur petit secret …

    D’ailleurs, ils aiment tellement se faire chier, que le dernier fait en date fut inventé par notre chère Jesse. Elle a eut le don de voler ses affaires lorsqu’il prenait une douche ; résultat ? Il a dut traverser les dortoirs en tendu d’Adam & Eve, sans aucune pudeur. Mais ne vous inquiétez pas, Matt trouvera bien un moyen de se venger, d’ailleurs rien qu’à revoir son visage, une multitude d’idées commencèrent à fourmiller dans sa tête … Attention, surveillez vos arrières !

      - « Oh, Jesse, comme on se retrouve ! Tu croies que tu seras capable de me supporter toute une année ? On va devoir cohabiter ensemble, j’espère que ça te convient … »

    Il prenait un malin plaisir à la taquiner ; ça a toujours été comme ça, & ça le sera toujours. Pourquoi changer ses habitudes ? Il avança encore un peu plus dans la chambre & posa son sac sur un lit au hasard, car s’ils commençaient à se chamailler pour un lit, ils n’étaient pas sorti de l’auberge. Il s’assied sur le lit, & poursuivit, à l’adresse de l’autre occupante des lieux :

      - « Je me suis pas présenté, Matt Sean & toi ? »

_________________

    Avatar > Emy (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden Sawyer
« Come With Me, Darliing. You won't regret it_#
avatar

Féminin Nombre de messages : 390
Age : 24
MOI J'AIME BIEN ... : Me dorer sur une plage =).
HUMEUR : Funny :)
Date d'inscription : 02/02/2008

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
10/10  (10/10)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Le débaaarquement ! [With Coloc']   Mar 3 Fév - 19:05

    Et bien, la soit disant sieste avait été de courte durée et c’est peu dire : tout juste cinq minutes et voilà que débarquait une jeune fille semblant légèrement sur les nerfs. Ah, se devait donc être elle la personne à « la grosse chose qui tombe et fait du bruit ». Mais aussi la personne qui avait juré dans le couloir. Hayden se redressa, encore un peu dans les choux, et observa la nouvelle venue de haut en bas. Elle était plutôt jolie et Hayden aimait beaucoup ses fringues. Sawyer eut un sourire et s’installa en tailleur sur son lit, arrangeant maladroitement ses cheveux. Sa nouvelle colocataire lui adressa un faible sourire tout en refermant la porte et s’excusa de ne pas avoir frappé, en ajoutant qu’elle ferait plus attention la fois prochaine. Sawyer secoua vivement la tête tout en ajustant son tee-shirt à sa taille, le tirant vers le bas.

    « Salut. C’est rien pour la porte, je ne dormais pas. Moi c’est… », commença –t-elle avec un sourire timide.

    Mais la suite de sa phrase fut coupé par l’arrivée d’une seconde personne, un jeune homme cette fois-ci. Ce dernier ne porta d’intérêt qu’à Jesse au début, lui lançant une réplique en se dirigeant vers l’un des deux lits restant, après qu’Hayden eut choisis le sien. Mais comme on dit, premier arrivé, premier servis, non ? Suivant cette logique, ça aurait été à Jesse de prendre sa place en première mais elle était restée debout juste après son arrivée. Hayden leva un sourcil en voyant la désinvolture de son deuxième colocataire, en pensant que l’année ne serait pas de tout repos avec le duo. Les deux nouveaux colocataires d’Hayden avaient l’air de bien se connaitre et de ne pas tant s’apprécier que ça. Sawyer s’imaginait bien les histoires compliqués des gens d’ici et ce serait avec le plus grand plaisir que la miss s’y infiltrerai.
    Le jeune homme se présenta enfin à Hayden qui s’était levée pour tirer sa valise de sous son lit. De toutes façons, maintenant que ses deux personnes étaient arrivés, plus question de dormir, tant pis ! Alors autant s’occuper à autre chose, à savoir faire un peu de rangement dans ses affaires et peut-être aussi envoyer un sms à son père pour lui dire qu’elle était bien arrivée.
    Reportant son attention sur le jeune homme qui donc, venait de se présenter en temps que Matt Sean, Sawyer acquiesça et lui répondit d’une voix amusée :

    « Enchanté coloc’, moi c’est Hayden Sawyer. Et … ? », demanda-t-elle à l’intention de la fille.

    Hayden souleva sa plus grosse valise et la déposa lourdement sur ses draps. Elle s’installa au coté de cette dernière et l’ouvrit. Ses habits n’étaient heureusement pas dépliés après le long voyage et la visite des soutes-à-baguages, ce qui fit sourire Sawyer. Elle commença par aller faire un repérage à son armoire, histoire d’évaluer la hauteur qu’elle pouvait mettre pour une pile de tee-shirt et de jeans par exemple.
    Voulant animer un peu la conversation, Hayden se tourna en direction de ses deux coloc’ et demanda avec un sourire amusée –par la situation- :

    « Au faites, j’me trompe ou vous vous connaissez ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse Collins

avatar

Féminin Nombre de messages : 83
Age : 26
MOI J'AIME BIEN ... : Faire chier mon monde x).
Date d'inscription : 05/10/2008

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
0/0  (0/0)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Le débaaarquement ! [With Coloc']   Mer 4 Fév - 14:16

    Alors que ma colocataire allait se présenter, un individu vint perturber notre discussion. Alors que la porte allait pratiquement s'ouvrir sur moi qui était restée juste à côté, j'avançai d'un pas rapide pour l'éviter >> Aujourd'hui n'était pas mon jour apparemment... Je me retournai pour voir qui avait ouvert cette porte sans même faire attention à ce qui pourrait éventuellement se trouvait derrière, lorsque je me retrouvai nez à nez avec Matt Sean. Qu'est-ce qu'il faisait là lui? U.u Je le regardai de la tête au pied et, à en juger par les valises qu'il portait dans les mains, je constatai qu'il serait mon colocataire pour cette nouvelle année. C'était VRAIMENT PAS mon jour U.U L'administration doit avoir une dent contre moi... JE SAIS! C'est pour toutes les fois où j'ai séché les cours u.u C'est dégueulasse de se venger ainsi >< Ils veulent que je meure ou quoi? T.T
    Légèrement sur mes gardes, ayant en tête qu'il voudrait certainement se venger du coup que je lui ai fait, j'écoutai ce qu'il disait...


    - Je te signal que toi aussi tu vas devoir me supporter... ça va pas être facile x). Au fait, j'espère que tu n'as pas eu trop froid durant ta petite balade sans vêtements? =)

    Ne jamais montrer à son ennemi qu'on est désespéré de le voir >< Pour ça, il suffit donc de le chercher x). De toute façon je n'avais rien à craindre pour le moment, étant donné que nous n'étions pas seul... enfin... je crois x.x
    Alors que j'étais arrivée avant Matt, celui-ci choisi quand même son lit avant moi >>. N'ayant pas envie de me battre pour un simple lit, je me contentai de prendre celui qui restait. Je posai mes valises dessus, tandis que Matt se présentait à ma seconde colocataire, qui se présenta à son tour, avant de me demander mon nom. Je me retournai et lui répondit d'un large sourire.

    - Jesse Collins! Enchantée de faire ta connaissance et de partager cette chambre avec toi! Finalement, cette année ne sera pas si désespérante que ça ...

    Tout en prononçant cette dernière phrase, mon regard se tourna vers Matt. Je me retournai ensuite vers ma valise, que j'ouvris. A l'intérieur, mes vêtements était éparpillés dans tous les sens... Je venais d'ouvrir la valise qui était tombé dans les escaliers après qu'un imbécile m'est bousculé >>. Je soupirai, puis sorti les vêtements un à un pour les replier et les ranger dans mon armoire. Alors que plus personne n'émettait un son durant le déballage des bagages, Hayden posa une question afin d'animer un peu la conversation.

    - Si on se connaît? Non non pas du tout x). Qui aurait envie de connaître un individu pareil? x)

    Je pense qu'on n'arrêtera jamais de se lancer des piques... On adore trop se chercher des noises pour s'en arrêter là. Cependant, malgré nos chamailleries de gamins, on couche ensemble... Allez savoir pourquoi. Peut-être qu'on s'apprécie plus qu'on veut le montrer, mais que, parce qu'on aime trop se faire chier l'un l'autre, personne n'est au courant de notre petit secret... Personnellement, je n'ai aucune honte de ce que nous faisons. Je prend autant de plaisir à le faire chier qu'à coucher avec lui, alors pourquoi arrêter l'un des deux, lorsque les deux sont possible à réaliser?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Sean
SEXY. PERVERS. CRAZY . . .JUST ME.
avatar

Masculin Nombre de messages : 941
Age : 29
Date d'inscription : 19/03/2008

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
98/100  (98/100)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Le débaaarquement ! [With Coloc']   Jeu 5 Fév - 21:59

_________________________________________

    Matt avait tellement été préoccupé par ses nouvelles colocataires qu’il n’avait même pas pris soin d’observer la chambre, plus en détails. Premièrement, l’un des avantages est qu’il y avait trois lits, comme ça, ils n’auraient pas à faire de tournante pour savoir qui dort sur le lit, ou qui dort par terre – ou dans la baignoire, au choix. Deuxièmement, elle était assez grande pour qu’ils ne se gênent pas & qu’ils gardent chacun leur intimité. Troisièmement, la déco était à refaire ; espérons que l’une de ses collocs ait l’esprit créatif, & qu’elle arrangerait ça, en bien, ça va de soit. Assis sur son lit, il posa ensuite son regard simultanément sur les deux jeunes filles. Elles étaient toutes les deux plutôt séduisantes, & avaient l’air sociable, au plus grand malheur de Matt qui appréciait de plus en plus les moments de solitudes ces temps ci. Espérons juste qu’elles ne se racontent pas les derniers potins en permanence & qu’il ait à faire aux ragots tous les soirs ; il ne le supporterait pas bien longtemps. Il n’y a rien de pire que d’entendre jacasser deux filles à propos des mecs, je vous assure.

      - « Non, ne t’en fais pas pour moi. Grâce à toi, tout le monde a pu voir à quoi ressemblait vraiment un corps de rêve, quelle chance ! »

    Il aimait s’envoyer des fleurs, de temps à autre, bien que la plupart du temps il ne pense pas réellement ce qu’il disait – ou pas. Il savait qu’il plaisait aux filles, & savait utiliser son charme à bon escient, voilà tout. Même s’il était censé la détester, il n’était pas mécontent de se retrouver dans la même chambre qu’elle ; il pourrait ainsi lui faire encore plus de coups tordus … pendant la nuit ! Cous bats & alors ? Tout est permis, sinon ça serait tout de suite moins drôle. D’ailleurs, c’était à son tour de se venger, alors qu’elle se tienne prête.

      - « Enchanté également. Hayden Sawyer … Bizarrement, ça me dit quelque chose ; mais je dois certainement confondre, soit. »

    Il est vrai que ce nom lui avait fait remonter quelques années dans le passé, à une certaine époque lorsqu’il était en colo’. Cette fille, qui portait le même nom qu’elle & qui pourrait lui ressemblait en tout point en plus jeune, & lui s’étaient beaucoup amusés là-bas ; faisant toutes sortes de conneries, jouant de sales tours aux autres jeunes de la colo ; enfin bref, que de bons moments. & ça serait vraiment bizarre, & peu probable qu’il s’agisse de la même fille ; après tout ce temps. Il haussa les épaules, blasé. & sourit en coin suite à la remarque de celle-ci. Mais dites moi, c’est qu’elle était perspicace la demoiselle ! Il voulut répondre mais Jesse s’en chargea à sa place. Il soupira & s’allongea sur son lit, le regard rivé vers le plafond ; poursuivant la réponse de Jesse, afin de la compléter à sa façon :

      - « Quel éloge de ta part, Jesse ! Je ne t’en demandais pas tant ! » Il tourna son regard vers Hayden : « J’aimerais bien ne pas la connaître, vraiment. »

    Bien entendu, il ne pouvait être sincère sur ce point. Car même s’il la détestait bien comme il faut, il passait toujours de bons moments ensemble, à leur façon. Encore une fois, que pouvait-on faire contre le désir & l’envie ? Rien, si ce n’est céder à la tentation & se laisser enivrer. Il chassa ses pensées d’un geste de main & se redressa sur son lit, afin de voir ce dont à quoi étaient occupées les deux jeunes femmes. Apparemment, elles étaient en train de ranger méticuleusement leurs affaires dans les commodes ; une chacun, encore heureux. Lui, regardait son sac & sa valise, en soupirant. Il n’avait vraiment aucune envie de ranger le tout maintenant. Il fourra sa valise sous son lit & posa son sac de voyage sur la commode ; il rangerait ça … quand il aurait le temps ! Il s’approcha de la fenêtre, & ouvrit celle-ci. S’il restait enfermé en leur compagnie pendant trop longtemps, il allait faire un malaise (a).

      - « Rassurez moi, quelqu’un a emmener des enceintes pour i-pod ? & des pots de nutella ? & des coco pops ? & … » Il continua à énumérer une multitude de choses indispensables pour son bien être, tout en fixant dans le vague, avant de s’arrêter, laissant place au silence, arborant un sourire aux lèvres. Qu’est ce qu’il pouvait être chieur quand même.

_________________

    Avatar > Emy (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden Sawyer
« Come With Me, Darliing. You won't regret it_#
avatar

Féminin Nombre de messages : 390
Age : 24
MOI J'AIME BIEN ... : Me dorer sur une plage =).
HUMEUR : Funny :)
Date d'inscription : 02/02/2008

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
10/10  (10/10)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Le débaaarquement ! [With Coloc']   Jeu 5 Fév - 23:12

    Après avoir rangé une pile de tee-shirt, Hayden se retourna vers sa valise qu’elle contempla, fatiguée, tandis que Jesse et Matt continuait à se lancer des piques. ; j’espère que ça ne va pas être comme ça toute l’année, sinon je vais en chier de mes colocs’ ! ; Après quoi la miss attrapa une autre pile et la fourra sans ménagement dans l’armoire. Autant faire ça vite-fais mal-fais et basta ! Rapidement, toutes ses affaires se retrouvèrent entassées dans son armoire que la brunette s’empressa de refermer avant que ça ne lui tombe dessus. Remarquant le regard interrogateur de Jesse, Hayden fit un sourire innocent et regagna son lit d’un pas vif. Sawyer attrapa sa valise vide qu’elle poussa sous son lit et laissa la seconde avec l’autre, bien cachée. Décidément, ouvrir les valises, rangeait les affaires, refaire les valises… Les voyages, très peu pour elle. Le changement c’est bien mais le rangement c’est horrible.

    « Oh chouette, comme ça on va tous faire connaissance… », murmura-t-elle d’un ton ironique, puisqu’elle avait compris que Matt & Jesse se connaissaient.

    Hayden releva sa frange car elle ne voyait plus rien et finalement s’assit sur son lit. Elle était fatiguée, ce rangement avait épuisée le reste d’énergie qu’elle avait encaissé de son somme dans l’avion mais une sieste restait le mieux à faire, si la miss ne voulait pas s’endormir debout. Mais elle avait peur de se coucher maintenant, en pleine journée, alors que ses deux colocataires semblaient bien en forme. D’ailleurs, en parlant d’eux, que faisaient-ils ? Hayden était si occupée à penser à ce qu’elle devrait faire qu’elle avait été comme déconnectée pendant un instant.
    Jesse rangeait toujours ses affaires et Matt, de son coté, était allé ouvrir la fenêtre où il prenait un bol d’air frais tout en énumérant une bien longue liste de… confiseries ? Hayden eut un sourire tout en baillant et elle se pencha pour fouiller dans son sac à main. Elle ne tarda pas à mettre la main sur son ipod vert pomme qu’elle sortit et alluma. Elle mit une des deux oreillettes et augmenta le son sur la musique « All these things I hate » de Bullet For My Valentine, l’une de ses musiques favorites du moment. Le refrain arriva et Hayden se mit à fredonner l’air, les paupières closes, en imaginant le groupe sur une scène et elle, au milieu des groupies, chantait les paroles par cœur comme une fane digne de ce nom. Les derniers accords résonnèrent dans les écouteurs et avec un soupir de contentement, Hayden éteignit son ipod et le rangea dans la table de chevet qui lui était assignée.
    Son regard se promena sur la chambre à la décoration fade –d’ailleurs une touche d’originalité et de couleur ne ferait pas de mal à ces murs- et elle en vint à observer Matt. Il était plus pas mal dans son genre. Hayden remua dans sa tête ce qu’elle avait entendu de la conversation de ses colocs’. Alors comme ça, Jesse aurait obligé Matt à se balader sans vêtement dans l’université ? Mhm… Intéressent. Maintenant Sawyer comprenait un peu mieux la relation de deux jeunes gens. Elle eut un sourire tout en examinant méticuleusement le corps de Matt, imaginant la façon dont il était ce jour-là…

    Mais, sa tête vacilla vers un autre souvenir, loin, très loin. A plus de 3ans de cela. Dans un camp de vacance, en été…
    Il y avait un grand feu de bois, des enfants âgés de 12 à 15 ans chantaient gaiement autour des flammes, sur des morceaux de bois. La nuit sombre les entourés et les étoiles brillaient, éclairant les branches des arbres d’une forêt. Hayden était assise parmi les autres gamins, un chamalo’ accroché au bout d’une pique qu’elle faisait griller près du feu. Son regard était calme, serein. Elle semblait parfaitement détendue. Du coin de l’œil, elle observait une jeune fille blonde particulièrement grognon, mais ce n’était pas sur un évènement, c’était le caractère de la Blondie. Et Hayden savait ce qu’elle avait à faire. De l’autre coté du feu, un jeune garçon se leva, un sourire aux lèvres et s’éloigna vers le cottage. Hayden se leva à son tour mais au lieu de le suivre, elle se dirigea vers Blondie.
    - Eh, avait-elle dit, ça te dit que je te montre un truc super rare. Tu vas adorée, c’est dans ma chambre au cottage.
    - Laisse-moi tranquille ! J’ai pas envie de voir ton truc, j’veux mangé !, avait répliqué la blondinette.
    - Bien, faisais un accord et tu as tout à y gagner ! Je te donne mon chamalo et tu me suis, ok ?
    - … Mhm, bon je pense que c’est équitable.
    Blondie s’empara du bonbon avec un sourire et Hayden posa sa pique par terre. Puis elle souffla à l’autre gamine de la suivre et elles partirent ensemble vers les baraquements.
    - Il fait sombre ici, tu n’as pas une lampe torche ?, avait demandé Blondie.
    - Ne t’inquiète pas. Tiens, entre la première, c’est ma chambre. Je te suis.
    Naïve, Blondie entra sans un mot mais au lieu d’être suivie par Hayden, la porte se referma brusquement derrière elle et quelque chose lui sauta sur le dos, s’agrippant à elle en grognant. Un hurlement retenti dans toute la colo’, autour du feu les chants des gamins s’étaient interrompus. Hayden était revenue rapidement parmi ses derniers où elle s’exclama, l’air de rien :
    - Ce cri venait du cottage !
    Les moniteurs prirent la tête des groupes et se dirigèrent bien vite vers le baraquement 2. Blondie fut retrouver quelques minutes plus tard, couverte de gelée verte et de plumes, humiliée.
    Hayden s’éloigna du groupe pour retourner près du feu que les enfants avaient abandonné. Un jeune garçon la rejoint, le même qui s’était levé avec un sourire avant qu’Hayden n’emmène Blondie dans une des chambres. Hayden lui sourit puis haussa un sourcil.
    - C’était pas mal, elle était horrible, bien joué. Mais tâche d’enlever cette plume, ou tu vas vite te faire soupçonner. On a déjà fais pas mal de coups foireux depuis le début de la semaine, demain les mono’ vont encore nous questionner.
    - Ah oui, la plume, avait répondu Matt en enlevant cette dernière de sa tête, faut dire que tu es venue plus vite que prévue, je n’avais pas ouvert le sachet de plumes et je n’y voyais rien du tout. Donc j’ai joué le monstre tout en la barbouillant de gelée et c’est juste avant de sauter par la fenêtre que j’ai balancé les plumes dans toute la pièce.
    - De toutes façons c’est moi qui risque d’avoir le plus d’ennuis, Blondie dira aux mono’ que c’est moi qui l’est conduit et enfermé dans la chambre.
    - Et ils vont me soupçonner d’être le complice, évidemment. Et comme on n’est pas au tribunal, je serais puni. De toutes façons, j’aurais fais des heures de nettoyage sup’ rien que pour t’aider si tu avais été la seule punie.
    Hayden avait souris après cette réplique, tout en cachant un rougissement et elle avait soupiré.
    - C’était bien joué…, murmura-t-elle.
    Les deux complices s’étaient lancés un regard en coin et avaient explosés de rire.


    Hayden était de retour dans la chambre. Quelques secondes seulement s’étaient écoulées, le souvenir avait surement défilé en mode x2 dans sa tête. Reprenant ses esprits, Hayden tenta de remettre son cerveau en marche et de réfléchir un temps soit peu.
    Sa tête se tourna par petite secousse vers l’endroit où était toujours Matt, comme un robot. Sa bouche était entrouverte, ses yeux plus grands que d’habitude. ; Oh non, c’est pas possible, Matt… Matt Sean… Ce n’est quand même pas ?! … Mais il a dit que mon nom lui disait quelque chose… OH MON DIEU !; Terrorisé, Hayden eut une bouffée de chaleur et presque du mal à respirer. Hayden détourna rapidement la tête, peut-être trop rapidement pour que cela paraisse habituel et se leva d’un bond.
    Sans réfléchir, Hayden se précipita dans la salle de bain et poussa la porte du pied derrière elle. Vite, elle éclaboussa son visage brulant d’eau. Ça faisait du bien… Mais la peur restait dans son ventre et son cœur battait à tout rompre.

    [ Je suis fière de moi, je me suis rattrapé des deux derniers postes 0_0' ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse Collins

avatar

Féminin Nombre de messages : 83
Age : 26
MOI J'AIME BIEN ... : Faire chier mon monde x).
Date d'inscription : 05/10/2008

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
0/0  (0/0)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Le débaaarquement ! [With Coloc']   Sam 7 Fév - 0:02

    Lorsque Matt répondit à ma question, je soupirai laissant sa remarque me passer au dessus - ses chevilles devaient faire une taille monumentale à force de s'envoyer des fleurs tout le temps. x.x Je préférai ne rien ajouter pour le bonheur de mes oreilles qui en avaient déjà assez entendu comme ça. Certes, il n'avait pas tord en ce qui concernait son corps, je ne pouvais le nier ... Mais, ce n'était pas une raison pour s'en vanter à tue tête... Euh.. en fait, je fais la même chose u.u Je crois bien que finalement c'est pour ça que je n'ai rien dit.
    Alors que je continuais à ranger mes affaires, Hayden fit une remarque pour détendre un peu l'atmosphère. Remarque à laquelle je répondis immédiatement, ce qui bien sûr ne plu pas vraiment à Matt, puisqu'il soupira... tant pis x). Cependant, ce n'est pas ça qui l'empêcha d'ajouter quelque chose...

    - Mais de rien, mon très chez Matt!

    Répondis-je tout en esquissant un large sourire qui sonnait plutôt... faux x). J'avoue... je m'adore x). Alors que nous discutions, je m'étais arrêté dans mon "rangeage" de valise, et étant donné que j'en avais deux à vider et pas vraiment petites, je préférais en finir le plus vite, ainsi je serais tranquille. Je me remis donc à la tache, tandis qu'Hayden était en train de refermer son armoire pleine à craquer, puis allait s'assoir sur son lit pour écouter de la musique, et que Matt allait ouvrir la fenêtre pour prendre un peu l'air tout en énumérant une liste de chose indispensable à son petit confort, apparemment. Ce qui était plutôt amusant, c'était que parmi toute ces choses, la moitié m'était également indispensable.

    - Enceinte pour I-pod + I-pod : Présents! ; Nutella : Présent! ; Coco pops : Euh... pas présent U.U xD

    A chaque objet qui était suivit du mot "présent", je levais mon bras fièrement avec l'objet en question dans la main x). Franchement... qui arrivait à vivre sans Nutella et sans Musique X.X Il fallait être malade pour y arriver u.u Enfin bref... Alors que Matt et moi discutions de sucreries sans nous prendre la tête, pour une fois, j'entendis Hayden se lever précipitamment et refermer la porte de la salle de bain derrière elle assez brusquement. Qu'est-ce qui lui prit? O.o Le nutella lui donnait-il envie de vomir? O.O HAAANNN!!! La pauvre O.O Je crois que je me tuerais si une chose aussi bonne que le nutella me rendait malade T.T Bref, Jesse ressaisis toi, ça se trouve elle est vraiment pas bien, vaudrait-mieux aller voir u.u Matt et moi nous regardions tous les deux avec un air étonné. Aucun de nous ne comprenaient ce qui lui était passé par la tête. Je fis un pas vers la salle de bain, puis m'arrêta et fit demi-tour. Étant seule avec Matt, au moins quelques secondes, je voulais en profiter un peu. Je m'approchai donc lentement vers lui avant de lui murmurer quelques mots à l'oreille.

    - Es-tu vraiment certain que tu préfèrerais ne pas me connaître?

    Ma voix était bien plus suave que quelques minutes plus tôt et c'était fait exprès. Ah les femmes et leurs pouvoirs de séduction! x) Je mordillai légèrement le lobe de son oreille, puis descendis quelque peu mon visage, avant de déposer un ou deux baisers dans son cou, puis je me retirai et avançai jusqu'à la porte de la salle de bain sur laquelle je frappai, afin de m'assurer qu'Hayden allait bien, sans prendre le temps de faire attention à la réaction de Matt.

    - Quelque chose ne va pas? C'est parce qu'on a parlé de nutella? U.U

    En un instant, j'étais passée de la jeune femme provocatrice à la jeune fille gamine qui pensait que ce qui dérangeait sa colocataire était le nutella X.X


Dernière édition par Jesse Collins le Mar 10 Fév - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Sean
SEXY. PERVERS. CRAZY . . .JUST ME.
avatar

Masculin Nombre de messages : 941
Age : 29
Date d'inscription : 19/03/2008

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
98/100  (98/100)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Le débaaarquement ! [With Coloc']   Mar 10 Fév - 19:05

    Il sourit en coin en entendant que quasiment tout ce qu’il désirait avait été apporté par l’une de ses deux colocataires, Jesse. Avait-elle vraiment les même envies que lui ? Apparemment, ils étaient tous les deux aussi accro au nutella. & bien, il allait falloir qu’elle partage, & ça, ça ne serait pas une tache facile … Mais ne vous inquiétez pas, Matt peut s’avérer être très persuasif quand il le veut. Il sourit en coin, tout en s’approchant de sa jeune ennemie. Il l’enlaça par derrière & vint murmurer quelques mots à son oreille, d’un ton bourré de sous-entendu, bien évidemment.

      - « J’espère que tu n’as pas oublié l’essentiel, chérie. »

    Il ne fallait pas être devin pour comprendre de quoi il parlait, tout en sachant la relation qu’entretenaient nos deux jeunes gens. Il lui lança un regard de braise avant de retourner se pencher à sa fenêtre. Il était bien là, à regarder le paysage, le vent soufflant dans ses cheveux, humant l’air frais & écoutant ses deux colocataires parler … Finalement, elles n’étaient pas si chiantes que ça, pour l’instant, & il n’était pas si mécontent que ça que d’avoir un peu de compagnie. Il fut lui-même surpris de ses pensées ; c’était bien la première fois qu’il ne voulait pas être seul, bizarrement. Il sursauta légèrement en entendant la porte de la salle de bain claquer, il se retourna avant de constater que Hayden n’était plus des leurs. Que c’était-il passé ? Qu’avaient-ils fait pour l’effrayer ainsi ? Il haussa les épaules, & ne put se résoudre à penser d’avantage lorsque Jesse s’approcha de lui, jouant de ses charmes. Il frissonna de haut en bas. Elle savait comment s’y prendre avec lui, & c’est ça qui l’énervait. Elle le connaissait que trop bien. Elle savait comment lui donner envie, comment se faire désirer, comment lui faire perdre ses moyens … Il se retint, ne voulant pas entrer dans son jeu tout de suite, bien que la tentation fut grande.

      - « Arrête de me tenter comme ça si tu ne veux pas finir dans mon lit. »

    Bien entendu, ça ne le gênerait pas le moins du monde, & pour tout avouer, il n’attendant qu’une chose d’elle à l’instant précis, qu’elle poursuive … Mais étrangement, elle alla toquer à la porte de la salle de bain, voulant savoir ce qui se passait ; ou plutôt voulant savoir si le nutella était la cause de son enfermement. Niaiserie oui. Sa première hypothèse avait du être la bonne, elle devait belle & bien être la Hayden de cette fameuse colo’ … Il sourit de tout son être, avant de donner quelques coups à la porte, tout en ajoutant, d’une voix douce et calme :

      - « Ravi de te revoir ma Choute, ça faisait un bon bout de temps. Pas besoin de t’enfermer, je te jure, tu ne t’es pas enlaidie ! »

    Il sourit en coin, avant de profiter de l’inattention de sa partenaire, & de la plaquer contre le mur ; collant son corps contre le sien. Alors comme ça, elle voulait jouer à ça avec lui ? Soit. Ils étaient tout deux très forts, & Matt serait heureux de voir qui céderait le premier ; si Hayden ne sortait pas avant, évidemment. Il plaqua ses mains au dessus de sa tête, évitant ainsi qu’elle se débatte. & puis de toute façon, pourquoi elle se débâterait, si elle était plus que consentante ? Il fit glisser ses mains le long de ses bras, caressant doucement, tendrement, délicatement … avant de couvrir de baisers la partie du corps qui s’offrait désormais à lui : son décolleté. Ses mains descendirent ensuite le long de son dos, lentement ; comme s’il voulait faire durer le supplice. Il effleura ses lèvres, s’arrêtant à quelques millimètres, avant de s’en aller mordiller son lobe d’oreille, & embrasser le creux de son cou. Il plongea ensuite son regard dans le sien, arborant un sourire malicieux, murmurant à son égard :

      - « C’est à qui cédera le premier … & imagine un peu que la porte s’ouvre, on serait grillé … Ce qui rend le jeu bien plus attrayant, non ? »

_________________

    Avatar > Emy (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse Collins

avatar

Féminin Nombre de messages : 83
Age : 26
MOI J'AIME BIEN ... : Faire chier mon monde x).
Date d'inscription : 05/10/2008

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
0/0  (0/0)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Le débaaarquement ! [With Coloc']   Mer 11 Fév - 18:53

    Alors que j'étais en train de frapper à la porte de la salle de bain pour prendre des nouvelles d'Hayden, Matt fit une remarque par rapport à mon comportement d'il y a quelques secondes. Qui avait dit que je ne voulais pas finir dans son lit? x) J'avoue que s'il n'y avait pas eu Hayden, je serais allée plus loin. On dirait bien que le petit Matt m'a manqué durant ces deux mois. Pourtant, j'ai batifolé avec de nombreux garçons durant les vacances, mais avec Matt c'est différent, je ne saurais dire en quoi, mais en tout cas deux mois c'est long, donc oui je dirais qu'il m'a manqué. Mais chut, ça je le garde pour moi, il vaut mieux qu'il ne le sache pas...

    Matt vint ensuite me rejoindre devant la porte de la salle de bain et s'exclama au travers de la porte à l'attention d'Hayden... enfin j'imagine... parce que, personnellement, j'ai rien compris à ce qu'il a dit u.u Tout à l'heure, ils faisaient connaissance et là il lui dit qu'il est ravi de la revoir O.o Vraiment, j'avais un peu de mal à suivre.. Enfin, faut dire que Matt est difficile à comprendre aussi u.u

    Mais, alors que j'essayais de comprendre ce que voulait dire Matt, ce dernier en profita pour me plaquer contre le mur et venir se coller à moi. Ne m'y attendant pas vraiment, mon cœur se m'y à battre plus rapidement que la normal u.u un peu plus et j'faisais une crique cardiaque X.X Il plaça ensuite ses bras au dessus de ma tête, comme si j'allais essayer de m'enfuir >>. Puis, il fit glisser lentement ses mains le long de mes bras avec douceur, tendresse et délicatesse, tout en couvrant de baisers mon décolleté. En une seconde, mon corps fut parcouru de frisson... mais il ne fallait pas que je cède maintenant. Je gardais alors une expression neutre, ne montrant aucunement que je n'avais qu'une envie... qu'il aille plus loin. Je laissais mes bras contre moi, car j'étais bien décidée à ne pas céder, bien que je mourais d'envie de caresser son torse, ses cheveux ... Il fit ensuite passer ses mains dans mon dos, les laissant descendre lentement et se rapprocha dangereusement de mes lèvres. Je cru vraiment qu'il allait m'embrasser, cédant à la tentation, mais à la place, il vint mordiller le lobe de mon oreille. Heureusement qu'il dut tourner la tête afin d'atteindre mon oreille, sinon je crois bien que j'aurais cédé la première x.x Il finit en embrassant le creux de mon cou. Moi, j'étais au bord du supplice... Un peu plus et je craquais. Il plongea ensuite son regard dans le mien, avant de me murmurer. Je respirai profondément, afin de calmer mes ardeurs, puis lui répondis.

    - J'adore jouer avec le feu... mais ne t'attend pas à s'que je craque avant toi.

    Il est vrai qu'être constamment sur le qui-vive lors de notre petit jeu, ne faisait que le rendre plus attrayant et intéressant. J'aimais beaucoup cette sensation ; c'était à la fois stressant et excitant. Nous nous regardions toujours, l'envie se lisait aussi bien dans ses yeux que dans les miens, ce qui me fit sourire. Aucun de nous deux n'étaient prêt à céder avant l'autre, à moins que l'un de nous mette de côté sa fierté pour quelques minutes ; ce qui allait se révéler très difficile autant pour lui, que pour moi.

    Maintenant, c'était à mon tour de m'amuser. J'étais prête à tout pour qu'il succombe à la tentation avant moi, je n'allais donc pas le ménager x). Je posai mes mains sur son torse, puis les fit passer sous son t-shirt, avant de faire marcher délicatement mes doigts du bas de son ventre à sa poitrine. Je posai ensuite ma tête dans le creux de son cou pour y laisser un joli suçon, puis fis mine de l'embrasser, m'arrêtant moi aussi à quelques millimètres de ses lèvres - j'avoue, j'eus du mal à ne pas l'embrasser - mais à la place je déposai un baiser sur le coin de ses lèvres. En même temps, mes mains s'étaient positionnées dans sa nuque, qu'elles caressèrent du bout du doigt, avant d'en faire de même dans ses cheveux. Mes lèvres se posèrent ensuite derrière son oreille, puis s'arrêtèrent quelques secondes sur son lobe que je caressai du bout de la langue, et enfin elles descendirent lentement jusqu'à son "décolleté", couvrant cette petite "promenade" de baisers. Mon regard se plongea à nouveau dans le sien, tandis que mes doigts vinrent effleurer ses lèvres, puis je murmurai à mon tour.

    - Sais-tu que le meilleur moyen de se débarrasser d'une tentation, c'est d'y céder? x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le débaaarquement ! [With Coloc']   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le débaaarquement ! [With Coloc']
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Soirée entre coloc's » ? Jaelyn, Mattei & Candice
» Fiesta à la coloc ! [ouvert à tous ]
» (m) Daniel Sharman - best friend/bro'/coloc & ambigüe (PRIS)
» (m) on est ami, on va être coloc et c'est tout ... ou pas - Lien amoureux (complexe)
» (M/LIBRE) AU CHOIX - Celui qui ne sait pas que sa coloc' est folle de lui. (3 liens actifs !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
iNSTANT karma; * :: • INSTANT KARMA UNIVERSITY* • :: > 0UT THERE. :: D0RT0iRS* :: CHAMBRE 462-
Sauter vers: