iNSTANT karma; *

Who in hell you think you are ? A superstar ? Well, right you are !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " A second in you. " { PV. Kiana

Aller en bas 
AuteurMessage
Kylian Cohen
...

avatar

Masculin Nombre de messages : 773
Age : 29
MOI J'AIME BIEN ... : « ... quelque chose que tu ne veux pas savoir! »
HUMEUR : « You don't wanna know! »
Date d'inscription : 30/12/2007

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
92/100  (92/100)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: " A second in you. " { PV. Kiana   Sam 24 Jan - 19:44

  • Après deux heures de sport, Kylian n'en pouvait plus. Incroyable quand même ce qu'il pouvait se fatiguer en deux maigres heures, avec de simples jeux de balles. Pourtant, dans un lit ou autre, l'histoire était tout autre.
    Comme d'habitude, le prof' de mister Cohen avait voulu le coller pour son entêtement à ne jamais vouloir apporter des caleçons de sport.
    Haaha, lui ? Porter ces trucs serrés avec un elastique autour de la ceinture ? Lui, qui s'était toujours fouttu de la gueule de ses potes quand ceux-ci s'habillaient dans les vestiaires ? Jamais !

    Pour cette raison, il persistait encore et toujours avec ses baggys larges et aussi ses t-shirts XXXXXXL. Personne n'allait jamais lui arracher ses habitudes et ce n'était pas une heure de colle qui allait l'intimider ou le faire obéir.
    Tout le monde avait deserté. Plus aucun cours à présent ; Kylian se mit à penser à son planning pour cette nuit alors qu'il prennait ses affaires et se dirigeait vers les vestiaires masculins. Comme d'habitude, personne, puisque tout les gars préféraient tous courir jusqu'à la plage d'en face ou bien rentrer chez eux.
    Comme tout les Vendredis, le dreadeux se retrouva enfin seul dans l'énorme pièce aux murs blancs. Mais ce jour-lá, il n'y avait plus cette odeur habituelle. Non, un autre arome planait dans les airs, et il eu un peu de mal à l'identifier. D'ailleurs - il ne l'identifia pas. Il posa ses affaires sur un des bancs disponibles, sortit une serviette de son sac et s'arrêta net quand il vit un petit tas de tissu coloré, à quelques mètres de lui. Il haussa un sourcil, regarda de part et d'autre. Rien. Personne. Il s'avança vers l'autre petit banc et juste quelques secondes d'observation lui révelèrent que ces vêtements n'était pas ceux d'un homme. Alerté, il leva sa tête en entendant de l'eau commencer à couler, à s'abattre sur le sol froid, contre les parois d'un des cubicules. Pour aucune raison précise, Kylian prit le débardeur qui s'y trouvait et le respira longuement. Le parfum commença subitement à l'enivrer et il ne put empêcher son sourire satisfait.

    Qui est-ce qui avait eu l'idée de venir prendre sa douche en même temps que lui ? Et surtout, que faisaient ses habits féminins lá, dans un espace réservé aux élèves masculins de Instant Karma ?

    Puis il la vit. Non pas tout entière comme il aurait voulu, mais il pouvait voir ses cheveux bruns mouillés sous la fine couche de buée qui entourait son cubicule. Un sourire aux lèvres, Kylian hésita momentanément. Ce n'était pas très sage d'espionner ainsi une jeune fille, en plus si elle était peut-être nouvelle, vu qu'elle s'était trompée de zone. Peu importait. Le jeune dreadeux était curieux de savoir ce qu'une créature comme celle-ci faisait dans un espace masculin. Oh et puis inutile aussi de dire que la testosterone très dense de monsieur Cohen l'avait aidé à faire un pas, puis deux, puis un troisième encore, vers sa belle apparition. Belle ? Certes il ne l'avait possiblement jamais vu, mais il savait bien qu'elle devait être à croquer. Comment ? Hah ! Intuition masculine ! Ses vêtements ne pouvait indiquer le contraire.

    « Tu es... perdue ? »

    Vu sa taille, Kylian n'eut aucun problème à poser ses deux bras sur le haut de la porte et même, de poser son menton par-dessus. Son ton de voix sarcastique était doux, velouté, afin de ne pas déclencher une réaction violente de sa part. Il ne voulait que ... enfin, qu'est-ce qu'il voulait en fait ? La voir se doucher était peut-être peu dire. 'Fin, il ne voulait pas nécéssairement l'avoir dans ses bras l'instant suivant - sûr? - mais ... il voulait au moins pouvoir ... savoir son nom ?
    Il n'avait pas froid aux yeux, c'était le cas de le dire. Son regard étincellant se mettait à guetter le corps de l'inconnue tandis que l'eau continuait à couler, à couler, à couler sur sa peau qu'il devinait très douce.

_________________


♪ I can't get no, I can't get no.

When I'm watchin' my TV
and a man comes on to tell me
how white my shirts can be
. ♫


I can't get no satisfaction (C) Rolling Stones.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://instant-karma.forumpro.fr
Kiana E. Delen

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Age : 26
MOI J'AIME BIEN ... : Lui
HUMEUR : Amoureuse
Date d'inscription : 23/01/2009

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
0/0  (0/0)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: " A second in you. " { PV. Kiana   Sam 24 Jan - 20:29

    « Tu es... perdue ? »

    Kiana laissa échapper un cri de stupeur quand, sans qu’elle ne s’y soit attendue une seule seconde, un jeune homme passa la tête par-dessus la paroi de la cabine de douche et lui demanda d’une voix amusée si elle ne s’était pas égarée. Que faisait-il dans les vestiaires des filles ?! Bon, à l’observer plus attentivement, on pouvait deviner qu’il avait dû y passer plus d’une fois, mais là, elle était seule et il n’y avait donc à priori personne à draguer ici. Alors pourquoi … Serait-ce possible que ce ne soit pas lui qui soit dans l’erreur ? Dans ce cas, cela signifierait qu’elle s’était effectivement trompée, et était en train de profiter des douches des hommes. OH MON DIEU. Mais comment aurait-elle pu s’en douter aussi ? Après le court, elle s’était attardée dans le gymnase pour faire quelques étirements, et lorsqu’elle avait prit le chemin des vestiaires, ceux-ci étaient vides. Et elle avait trouvé ses affaires dans le vestiaire de droite, elle n’avait donc pas réfléchi et s’était douchée ici même. Maintenant, elle se trouvait nue devant un étudiant qu’elle ne connaissait aucunement, et qui n’éprouvait apparemment aucune gêne quant à la situation. Elle avait instinctivement replié ses bras contre sa poitrine et attrapé sa serviette, qu’elle avait suspendue à la porte de la douche. Elle s’enroula à l’intérieur, ses joues prirent une teinte rosée et elle s’entêtait à fixer le sol, trop gênée pour dire quoique ce soit. Qui était ce garçon ? Que lui voulait-il ? Pourquoi était-il venu lui parler ? Elle n’en avait aucune idée, et en réalité, s’en fichait bien. Tout ce qu’elle souhaitait, c’est que la Terre s’ouvre sous ses pieds et qu’elle s’y enfonce le plus rapidement possible, plutôt que de mourir de honte devant l’inconnu.

    Cela ne faisait pourtant que quelques jours qu’elle était arrivée à Instant Karma, et elle trouvait déjà le moyen de se faire remarquer. Que penserait-il d’elle ? Qu’elle était complètement dingue, à se doucher dans les vestiaires des hommes ? Qu’elle était stupide, de ne jamais dire le moindre mot ? Kiana ne voulait pas qu’il s’imagine n’importe quoi. Elle avait beau ne pas le connaitre, son regard noisette planté sur elle la perturbait au plus haut point, car elle n’avait vraiment pas l’habitude d’être le centre de l’attention. C’est pour cette raison qu’elle quitta les douches promptement et se saisit de ses vêtements, ayant l’intention de retourner dans le bon vestiaire. Les cheveux trempés, les pieds comme transpercés par la pointe de milliers de couteaux par la fraîcheur du carrelage, le corps recouvert d’une simple serviette, elle traversa le couloir qui la séparait de l’autre pièce, des larmes perlant au coin de ses yeux. L’étudiante était vraiment timide, d’une timidité maladive, qui l’empêchait de parler à qui que ce soit. Alors se faire surprendre ainsi dévêtue par un jeune garçon, très séduisant en plus de cela, la mettait dans tous ses états. Elle espérait ne plus jamais avoir à croiser son regard inquisiteur. Enfin, elle franchit la porte des vestiaires, et la referma aussitôt, s’y adossant en soupirant. Vous la croyez folle ? Détrompez-vous. Les nombreux psychologues que sa mère lui avait présentés avaient tous conclus qu’elle avait été victime d’un choc émotionnel traumatisant. C’était le cas, en effet. Pourtant ses parents ne savaient rien, et ne semblaient pas vouloir savoir. Ce qui en réalité n’était pas plus mal.

    Malheureusement, Miss Delen n’était pas destinée à passer inaperçue. Le garçon était du genre coriace, et il venait frapper à la porte des vestiaires, cherchant sans doute à comprendre pour quelle raison elle se comportait aussi bizarrement. Alors elle s’habilla en vitesse, enfila ses sous-vêtements puis sa robe, et lui ouvrit, tâchant de se reprendre et de s’empêcher de rougir, ce qui était loin d’être chose facile. Peut-être qu’il lui en voulait, à propos de son intrusion dans leurs vestiaires ? La brunette continuait de fixer le sol, mal à l’aise, ne sachant que faire pour qu’il comprenne que tout ceci n’était pas volontaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urban-legend.forumactif.org/
Kylian Cohen
...

avatar

Masculin Nombre de messages : 773
Age : 29
MOI J'AIME BIEN ... : « ... quelque chose que tu ne veux pas savoir! »
HUMEUR : « You don't wanna know! »
Date d'inscription : 30/12/2007

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
92/100  (92/100)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: " A second in you. " { PV. Kiana   Sam 24 Jan - 21:31

  • Il avait eu raison en ayant parlé d'une voix veloutée afin de ne pas la brusquer ; mais malheureusement, l'effet sembla contraire. Sembla, non, fut. Malgré toute l'innocence de sa voix - pas trompeuse du tout, certes - la charmante inconnue lâcha un cri strident. Bha quoi ? On avait plus le droit d'être poli ? Kylian la vit se recroqueviller automatiquement afin de cacher sa poitrine, pour enfin prendre sa serviette en vitesse et de s'y enrouler. Le dreadeux observa ses joues devenir toutes roses et lorsqu'il ouvrit la bouche pour lui dire quelque chose de sympathique, elle ouvrit la porte du cubicule et la força, fracassant presque le jeune étudiant contre le mur gelé. Il n'osa même pas lâcher une toute petite plainte, même intérieure, de peur qu'elle parte en courant de plus belle.

    « Hey hey, .. euh, j'voulais pas te faire peur comme ça ... »

    Tant pis, il l'avait effrayée et c'était de sa faute. Il se mordit la lèvre inférieure en sentant qu'il n'aurait peut-être pas dû dire ça. En tout cas,
    C'était incroyable comment il fut perturbé par sa réaction. Sans trop savoir que faire, il la suivit avec hésitance. Rien à faire, elle s'empara de ses affaires et sortit de la zone des douches sans mot dire. Quelle fille bizarre. Néanmoins, elle l'intriguait à un tel point qu'il ne pouvait s'empêcher de la suivre. Il prit son sac et une fois dans le petit couloir, il se dirigea vers les douches féminines, un léger sourire grâcieux collé sur son visage en aperçevant les empreintes mouillées qu'elle avait laissées.

    Il se mit à toquer à la porte avec insistance, sans vraiment savoir que faire. Bon, d'une part, il voulait absolument entendre sa voix et connaître son prénom, et d'une autre il ne voulait pas se recevoir une gifle ou alors une autre heure de colle pour pénétration (?!) des zones féminines (tu m'as compris XD) .
    Bon, tant pis. Suivre ses instincts, alors voilá. Il jetta son sac à terre, se préparant à pousser la porte pour enfin pouvoir lui parler un peu. C'était un tout petit souhait, alors pourquoi persistait-il à vouloir la connaître ? Et pourquoi évitait-elle tellement la solution à son ' petit souhait ' ? Le dreadeux se préparait à envahir les douches quand, à sa plus grande surprise, Mademoiselle Stupeur se présenta devant lui, habillée simplement d'une robe - qui en passant, lui allait très bien.

    Avaler un sec. Passer une main derrière son cou et faire trembler son piercing d'un coup de langue discret. Pourquoi tout d'un coup tout s'arrêtait? Il ne manquait plus que tituber sur ses mots.

    « Heuh... mm, désolé hein. J'voulais pas t-te brusquer. »

    Il la regarda plus intensément afin de pouvoir absorber le maximum d'informations sur ses réactions.

_________________


♪ I can't get no, I can't get no.

When I'm watchin' my TV
and a man comes on to tell me
how white my shirts can be
. ♫


I can't get no satisfaction (C) Rolling Stones.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://instant-karma.forumpro.fr
Kiana E. Delen

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Age : 26
MOI J'AIME BIEN ... : Lui
HUMEUR : Amoureuse
Date d'inscription : 23/01/2009

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
0/0  (0/0)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: " A second in you. " { PV. Kiana   Sam 24 Jan - 22:51

    « Hey... Euh, j'voulais pas te faire peur comme ça ... »

    Eh bien c’était réussi ! Si lui avait l’habitude de voir des filles nues, elle n’appréciait pas de l’être devant lui. Le rouge lui montait aux joues, signe de sa terrible gêne qui la paralysa de longues secondes, jusqu’à ce qu’elle réalise la situation et ne se couvre d’une serviette afin de dissimuler son corps au dreadeux. Et aussitôt elle s’enfuit, ne voulant plus supporter une seconde de plus le regard du jeune homme, intrigué, qui ne semblait pas comprendre pour quelle raison elle avait si peur. Du genre « Quoi ? Mais pourquoi t’as peur ? C’est tout à fait normal que j’te voie nue enfin ! ». Non mais sérieusement … Croyait-il vraiment qu’elle était du genre à se montrer ainsi ? Le seul homme qui l’ait déjà vue dévêtue était son père, et encore, à partir de ses 5 ans, elle refusait qu’il rentre dans la salle de bain lorsqu’elle y était. Oui, vous avez bien compris. Kiana n’avait jamais fait l’amour avec un garçon, elle n’avait assurément pas assez confiance en elle pour se dévoiler à ce point. Un jour, avec Kilian, son Kilian et non celui qui se présentait à elle aujourd’hui, ils auraient pu. Ils auraient pu coucher ensemble, et nul doute que l’idée lui avait traversé l’esprit. Mais elle n’avait pu se résoudre à s’abandonner à lui de cette façon, même si elle l’avait toujours considéré comme l’homme de sa vie. Alors qu’un autre ait le loisir d’admirer ses formes était tout simplement impensable, ce pourquoi elle se réfugia dans les vestiaires des filles, espérant y trouver le calme et la tranquillité sans être dérangée par un jeune garçon qui ne cherchait qu’à la mettre mal à l’aise.

    Il revint à la charge, mettant Kiana dans une position particulièrement inconfortable. Que devait-elle faire ? L’ignorer ? Lui ouvrir ? Et si elle lui ouvrait, elle serait forcée de parler, ce qui s’avérait plus que gênant, car elle s’était déjà assez dévoilée à lui selon elle. Pourtant lorsqu’elle ouvrit la porte, laissant apparaître sa fine silhouette habillée d’une robe délicieuse, elle sut qu’elle n’aurait pas le choix.

    « Heu... mm, désolé hein. J'voulais pas t-te brusquer. »

    Elle fut plus que décontenancée par l’apparence fragile de l’étudiant. Quand elle était sous la douche, il avait paru sûr de lui, à la limite de l’arrogance, et là, il semblait véritablement désolé, alors qu’il n’avait à priori rien fait. C’était sa faute si elle s’était trompée de vestiaire, point. Elle rougit de plus belle. Pourquoi avait-il tant tenu à la suivre ? C’est bon, elle n’était qu’une fille comme les autres, qui plus est une fille qui ne voulait pas qu’on lui porte une telle attention. Kiana soupira discrètement, et se lança finalement, d’une voix calme, douce et tremblante :

    « C’est … C’est pas grave. J-Je suis désolée aussi. »

    Lui chuchota-t-elle. Ses premiers mots depuis déjà deux ans. La jeune femme n’avait aucune raison de lui parler, mais sans savoir pourquoi, elle n’était plus aussi mal à l’aise. Enfin si mais … Lui parler ne la dérangeait plus autant. Pas autant qu’avec les autres en tout cas. Ce qui n’était pas vraiment normal. Elle ne devrait pas s’ouvrir au premier garçon séduisant qu’elle croisait ici, c’était … Dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urban-legend.forumactif.org/
Kylian Cohen
...

avatar

Masculin Nombre de messages : 773
Age : 29
MOI J'AIME BIEN ... : « ... quelque chose que tu ne veux pas savoir! »
HUMEUR : « You don't wanna know! »
Date d'inscription : 30/12/2007

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
92/100  (92/100)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: " A second in you. " { PV. Kiana   Sam 24 Jan - 23:30

  • Si Kylian avait l'habitude de voir des filles nues ? Oui, on pouvait le dire... Disons que sa vie sexuelle était très avancée pour ceux de son âge. À croire qu'il avait commencé déjà très tôt ! : à ses 14 ans, ce fut la première fois. Puis de suite, il avait eu envie de plus, toujours plus ... et encore plus. Puis après les 15 ans, l'envie de 'changer d'ingrédients'. Au fil de ce temps, il s'était créé une réputation extraordinaire qui faisait la jalousie de tout ses collègues. Tous se disaient " Ah, mais ce mec c'est juste un dread piercingué au style vestimentaire américain, c'est tout con ". Mais aucun d'eux ne s'était arrêté pour penser " Merde, c'est peut-être bien pour cette raison qu'elles l'aiment ". En effet, c'était une de ses potentielles 'qualités', - si on peut dire ça comme celá.

    Du coup, bhaa personne n'osait le copier. D'ailleurs à quoi bon? Il était unique, la place était prise. Kylian c'était Kylian.
    En revanche, il y avait bien ces gens qui le détéstaient au plus haut point. Les filles genre hyper-concentrées-en-cours, super reservées, par exemple. Ici, devant miss Stupeur, il priait pour ne pas qu'il tombe dans ses grâces comme ces filles-lá. Déjà qu'il était allé trop loin ... Oui sans doutes, la jeune fille n'allait jamais trop l'aimer. Pour commencer : il l'avait vue toute nue sous sa douche et l'avait effrayée au plus haut point ; deuxièmement et en plus de ça, il était venue derrière elle afin de lui présenter ses excuses.

    Vrai de vrai, mister Cohen se retrouvait un peu à l'improviste devant la belle apparition ; donc c'était tout à fait dans la norme des choses qu'il hésite ainsi. Alors qu'il marmonnait à peine, essayant de cueillir ses mots à l'aveuglette, elle décida de lui répondre - dieu merci !

    " C’est … C’est pas grave. J-Je suis désolée aussi. "

    Oui, c'était très joli tout ça. Mais et maintenant ? Kylian fronça un sourcil et fixa un point sur sa robe, déconcentré. Bon, il fallait vite qu'il dise quelque chose, où il passerait pour un abruti. Il râcla sa gorge négligemment et avec maladresse il décida d'ouvrir la bouche à son tour.

    « Haaeum ; tu es nouvelle je pense, puisque je ne t'ai jamais vu par ici. » - il commença par une phrase toute simple, en articulant excessivement. Génial, il allait passer pour PLUS qu'un abruti maintenant. Mais bon, peut-être ne parlait-elle vraiment pas son idiome, vu la difficulté avec laquelle elle avait parlée et que par chance elle rirait de sa figure craintive? C'était bien l'une des premières fois que notre jeune Kyky se trouvait si doux et mince.

_________________


♪ I can't get no, I can't get no.

When I'm watchin' my TV
and a man comes on to tell me
how white my shirts can be
. ♫


I can't get no satisfaction (C) Rolling Stones.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://instant-karma.forumpro.fr
Kiana E. Delen

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Age : 26
MOI J'AIME BIEN ... : Lui
HUMEUR : Amoureuse
Date d'inscription : 23/01/2009

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
0/0  (0/0)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: " A second in you. " { PV. Kiana   Dim 25 Jan - 0:33

    Et le revoilà, à chercher une explication à l’étrange comportement de la jeune fille. Elle lui avait ouvert la porte à contrecœur et lui avait dévoilé le son de sa voix, bien qu’il ne soit sans doute pas conscient du fait qu’il était un privilégié. Il faisait parti des quatre personnes l’ayant entendue parler. Et pourtant, ils ne se connaissaient que depuis quelques minutes à peine, d’autant que les circonstances de leur relation étaient plutôt particulières. Sous une douche, elle nue et lui à se rincer l’œil sans la moindre gêne.

    « Haaeum ; tu es nouvelle je pense, puisque je ne t'ai jamais vu par ici. »

    La jeune fille ne répondit pas tout de suite, elle tourna les talons et se planta devant le miroir, afin de se coiffer. Elle passait sa brosse dans ses cheveux mouillés, fixant le dreadeux à travers le miroir qui ne cessait lui-même de l’observer. Ses joues ne se défaisaient pas de leur couleur rouge, ce qui devenait sérieusement agaçant. Kiana reposa sa brosse dans son sac de sport et en voulant retourner à la porte, glissa malencontreusement sur une flaque d’eau inondant le carrelage. Elle aurait évidemment pu se faire très mal, si Kylian n’avait pas été là, prêt à la rattraper.

    « … »


    Le regard plongé dans le sien, elle se sentit étrangement à l’aise, dans ses bras, alors même que quelques minutes auparavant, elle avait éprouvé une gêne si intense qu’elle avait dû s’enfuir aussitôt. Là … Là c’était différent. Elle avait bizarrement confiance en lui, sans pour autant le connaître. Peut-être que le fait de le voir aussi mal à l’aise qu’elle la rassurait, et qu’elle se disait qu’il n’était pas si différent d’elle. C’était plutôt une bonne chose en fait. Mais elle ne tarda tout de même pas à reprendre contenance et se remit sur pieds, n’ayant pas l’intention de le gêner plus qu’elle ne l’avait déjà fait.

    « Pardon. »

    Souffla-t-elle doucement. De nouveau, elle rougit, et lui tourna le dos pour aller s’asseoir sur le banc derrière elle. S’éloigner de lui. Tout d’suite. Au moins elle n’aurait pas à le faire plus tard. Pour l’instant, la brunette s’inquiétait surtout de savoir de quoi elle avait l’air. D’une pauvre fille, sans aucun doute. Et ça, ça la dérangeait. Mais pourquoi ne s’en allait-elle pas dans ce cas ? Bonne question. Peut-être parce que malgré elle, le dreadeux l’intriguait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urban-legend.forumactif.org/
Kylian Cohen
...

avatar

Masculin Nombre de messages : 773
Age : 29
MOI J'AIME BIEN ... : « ... quelque chose que tu ne veux pas savoir! »
HUMEUR : « You don't wanna know! »
Date d'inscription : 30/12/2007

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
92/100  (92/100)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: " A second in you. " { PV. Kiana   Sam 31 Jan - 19:57

  • Quelle manière de répondre à sa question. Bon, ce n'était peut-être pas une question, avec un point d'interrogation et tout ; mais plutôt une constatation à laquelle il attendait une réponse. Au lieu de la recevoir, il fut invité à l'observer par derrière. Bien sûr, il y avait toujours quelque chose qui devait se rammener à son bas-bas-ventre.
    Elle peignait ses cheveux devant le miroir, l'observant grâce à celui-ci, toujours sans mot dire. Son allure mystérieuse l'intriguait énormément, il se demandait comment elle arrivait à le taire si longtemps. Bon, ce n'était pas elle qui allait lui fermer la bouche ! Ce n'était pas parcequ'elle semblait avoir du mal à articuler qu'il allait trahir son caractère de toujours.

    Alors qu'il s'apprétait à faire deux pas vers elle sans trop de justification, cette dernière posa sa brosse dans son sac, et certainement en voulant se rediriger vers le dreadeux, glissa dangeureusement sur le carrelage recouvert d'eau. Par chance, il réussit à la rattraper à temps que cela ne devienne grave. La fille resta lá, nichée dans ses bras, le regardant dans les yeux d'une manière inexplicablement expressive. Elle avait toujours ses pomettes roses, et semblait terriblement angoissée par le regard pourtant chaleureux du garçon. Il lui faisait tant peur que ça ?
    Elle se détacha de lui, encore plus entravée qu'avant. Elle souffla doucement le mot 'Pardon'. Si murmuré, qu'il dut bien décortiquer tout les sons pour structurer le mot. Il fut bouche-bée, mais se reprit. Il aurait quand même préféré un 'Merci', plutôt qu'un 'Pardon', mais bon. Il ne s'y attendait juste pas.

    Miss Stupeur alla s'asseoir sur un banc, juste derrière elle, contre un mur au carrelage blanc. Oui, si elle était si perturbée et déboussolée, pourquoi ne partait-elle pas? Ça faisait déjà plusieures réactions que Kylian aurait difficilement prévu. Un Pardon au lieu d'un potentiel Merci. Et lá, elle s'asseyait. Minimum, il s'était attendu à ce qu'elle demande d'être seule. Mais non, elle ne s'en allait même pas pour l'éviter. Alors, décidé à savoir son nom, il se posa près d'elle, coudes sur ses propres genoux en tenant d'une main sa tête chavirée sur son côté pour pouvoir l'observer.

    « Tu me dis ton nom? »

    Puis pour la rassurer, il décida qu'il était mieux de se présenter à son tour, voir avant elle.

    « Moi je m'appelle Kylian Cohen, Kyky pour les plus proches. » - le 'Kyky pour les plus proches', dans le but de lui arracher un sourire, bien sûr.

_________________


♪ I can't get no, I can't get no.

When I'm watchin' my TV
and a man comes on to tell me
how white my shirts can be
. ♫


I can't get no satisfaction (C) Rolling Stones.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://instant-karma.forumpro.fr
Kiana E. Delen

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Age : 26
MOI J'AIME BIEN ... : Lui
HUMEUR : Amoureuse
Date d'inscription : 23/01/2009

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
0/0  (0/0)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: " A second in you. " { PV. Kiana   Sam 31 Jan - 21:39


    Il est vrai que Kiana avait une manière particulière de réagir face aux autres. Par exemple, elle rougissait pour un rien, ignorait la plupart des questions qu'on lui posait et semblait toujours très gênée lorsqu'un garçon l'abordait, comme c'était le cas aujourd'hui. Une fois, un jeune homme, particulièrement séduisant, s'était mis en tête de la faire succomber à son charme. Pour se faire, il usait de stratagèmes tous plus fins les uns que les autres, comme se débrouiller pour être seul avec elle ou encore la contraindre à lui adresser quelques mots. Elle ne savait jamais comment prendre ces avances, pour tout vous dire. Puis il y eut cette soirée, durant laquelle il l'invita à danser. Elle ne fit que secouer vigoureusement la tête, évidemment en signe de dénégation. Mais elle n'eut d'autre choix que d'accepter vu l'insistance dont il faisait preuve. Alors ils avaient dansé ensemble, et il l'avait embrassée. C'est à ce moment qu'elle s'était enfuie, telle Cendrillon aux douzes coups de minuits. Elle ne supportait pas de devenir le centre d'attention, et elle l'avait été durant un court instant.

    Alors lorsqu'elle s'effondra dans les bras du dreadeux, cela lui rappela cette soirée, soirée où tout le monde l'avait remarquée bien sûr et dont elle ne se remettrait sans doute jamais. La brunette lâcha un soupir discret, mais assez significatif pour qu'il comprenne que cette position la mettait plus que mal à l'aise. Et elle avait brusquement changé de comportement en allant se coiffer devant le miroir grâce auquel elle pouvait continuer à l'observer longuement, silencieusement, de façon toute aussi mystérieuse. Puis, elle s'était assise, s'adossant contre le mur, n'abandonnant cependant pas son occupation première, à savoir, connaître le dreadeux par un simple échange de regards. Il vint s'installer près d'elle, tout en lui demandant son nom. Elle mit quelques instants à répondre, n'étant pas sûre de devoir lui donner un renseignement tel que celui-ci. Et puis, qu'en ferait-il après tout ?

    " Kiana. J'm'appelle Kiana. "

    Il se présenta à son tour, avec un sourire tout ce qu'il y avait de plus rassurant et agréable.

    " C'est Kiki pour les intimes aussi. "

    Lança-t-elle avec un sourire sincère, amusé bien que toujours un peu timide et ses joues conservant éternellement leur teinte rosées. Peut-être attendait-il une explication ? Cela serait compréhensible après qu'une fille ait fait intrusion dans le vestiaire des garçons. Elle hésita un moment et ajouta :

    " Je sais pas encore me repérer ici. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urban-legend.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: " A second in you. " { PV. Kiana   

Revenir en haut Aller en bas
 
" A second in you. " { PV. Kiana
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE TRAIN "BANM JANM PRAN KANN"DE RENE PREVAL
» Les trois coups d'etat, le "manje ranje de lespwa" pour le deuxie
» Une pétition contre l'arrêt de "arrêt sur images"
» " LE TABOU DES DECHETS "
» Wahahahaha !!! Biden meurt de trouille et dit "maman à l'aide!"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
iNSTANT karma; * :: • INSTANT KARMA UNIVERSITY* • :: > REZ D'CHAUSSÉE. :: GYMNASE* :: LES D0UCHES MASCULiNES*-
Sauter vers: