iNSTANT karma; *

Who in hell you think you are ? A superstar ? Well, right you are !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kiana E. Delen. { Damned Soul U.C

Aller en bas 
AuteurMessage
Kiana E. Delen

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Age : 26
MOI J'AIME BIEN ... : Lui
HUMEUR : Amoureuse
Date d'inscription : 23/01/2009

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
0/0  (0/0)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Kiana E. Delen. { Damned Soul U.C   Ven 23 Jan - 23:04

    *
    Personnage
    :
    carte
    d'identité
    .

    > Mon nom complet; La jolie brune se prénomme Kiana Enora Delen. Un prénom peu commun, certes, mais qu'elle affectionne tout particulièrement de part son originalité.
    > Ma naissance; Kiana est née à Greenville, le 12 décembre 1989.
    > Âge lors de mon arrivée à Hawaii; 21 ans.
    > Mes Surnoms; Kiki. Pas très original, certes.
    > Mes nationalitées; Américaine.

    *
    intérieur
    :
    secrets de
    l'âme
    .

    > Orientation sexuelle;
    > Caractère psychologique;
    > Parcours dans l'histoire;
    « Première Séance. »

    Kiana attend. Elle déteste ça, attendre. La patience n’a jamais été son fort, même étant petite. Elle tape du pied, pas franchement à l’aise au milieu de tous ces gens malades. L’un d’eux semble particulièrement mal, il tremble, le visage déformé par l’anxiété. Il regarde à droite, à gauche, puis une nouvelle fois à droite … Et c’est à cet instant qu’elle se demande ce qu’elle fait là. A les observer, ils sont tous beaucoup plus vieux qu’elle. Elle n’a alors que 17 ans ce jour-là, quand ses parents décident de l’emmener voir un psychologue de renom pour la première fois. Paraît-il qu’il est jeune mais qu’il est particulièrement brillant, qu’il est diplômé d’Harvard et qu’il excelle dans son métier. Ca c’est ce que disent. Elle, elle ne le connaît pas et n’a aucune envie de le connaître. Après tout elle n’a aucun problème ! Pour quelle raison devrait-elle se faire soigner si elle était en parfaite santé ? Bon … Vous voulez sans doute savoir pourquoi elle est ici. Il est vrai que l’attitude de ses parents est justifiée. Depuis le jour de son dixième anniversaire, Kiana n’a plus jamais parlé. Jamais. Pas un mot, rien. Vous pensez qu’elle est devenue muette ? A priori, ça pourrait être une explication. Pourtant non. Tous les médecins qui l’ont examinée n’ont remarqué aucune anomalie, rien qui aurait pu justifier ce silence prolongé. Alors aujourd’hui, et pour la première fois de sa vie, elle va rencontrer un spécialiste, qui sera le premier d’une longue liste. La brunette lâche un soupir, sous le regard désapprobateur de sa mère. Celle-ci ne comprend pas que sa fille refuse d’être aidée. Il lui avait fallu la priver de ses livres préférés pour qu’elle accepte enfin de sortir de sa chambre. Elle ne comprend de toutes évidences pas non plus qu’elle se réfugie ainsi dans des histoires imaginaires, farfelues et romantiques à souhait. Kiana doit vivre sa vie, pas celle de personnages de fiction. C’est un sursaut qui accueillit la voix stridente de la secrétaire du docteur Jackson.

    « Mademoiselle Delen ? C’est à vous. »

    Kiana se lève aussitôt, pressée d’en finir avec tout ce cirque inutile. Elle entre dans la pièce, un bureau luxueux, grand, simple. Au centre de la pièce se trouvait un canapé –classique pour un psychologue-, celui où l’on s’allonge et sur lequel on est soudainement capable d’ouvrir son cœur à un inconnu vous savez ? Un peu en retrait, un bureau empli de paperasses. Et derrière ce bureau était assis celui qui deviendrait le confident de l’étudiante. Elle l’observe un long moment, songeant que les rumeurs ne lui rendaient pas honneur : il était jeune, et sérieusement beau en plus. Un sourire naît sur ses lèvres, même si elle sait qu’elle passera ici les heures les plus pénibles de sa vie. Il lui tend la main, qu’elle sert timidement et l’invite à s’asseoir. Elle obéit. Kiana est comme ça. On lui demande quelque chose, elle le fait, point. Ses parents la qualifient maintenant de « fantôme » et ils n’ont pas tout à fait tort. L’enfant pleine de vie qu’elle était est définitivement morte, emportant avec elle le son délicieux de sa voix.

    « Moi c’est Alex. Tu es Kiana n’est-ce pas ? Joli prénom. »

    Elle lui répond par un sourire, accompagné d’un léger rougissement.

    « Je ne suis pas là pour t’embêter. Je voudrais t’aider. »

    Roulement des yeux.

    « Tu as peut-être entendu ça un peu trop souvent … Peu importe. Tes parents m’ont expliqué que tu ne parlais pas. On va essayer de trouver la cause de ce problème ensemble d’accord. »


    Aucune réaction. Kiana la connaît la cause de son problème, et aussi charmant soit Alex, il ne l’aiderait pas. Simplement parce qu’elle n’a pas besoin d’être aidée.

    « La Rencontre. »

    Kiana n’a jamais été très sociable. Aussi, lorsqu’en sortant du bureau du psychologue après une nouvelle tirade enflammée sur la timidité, la vie en communauté et les relations qu’ont normalement les adolescents entre eux, elle bouscula un jeune homme, elle n’a pas pensé une seule seconde qu’il pourrait être quelqu’un qui méritait d’être connu. De ce fait elle ne lui adresse pas le moindre regard et continue son chemin. Lui la prend sans doute pour une folle. Elle rentre chez elle et se plonge pour la septième fois dans « Orgueil et Préjugés », l’un de ses livres préférés. Quelques heures plus tard, la belle s’endort et s’envole dans un pays merveilleux, peuplé de créatures étranges et fantastiques, qu’elle quittera au petit matin. Madame Delen vient la tirer de son lit. Elle a une surprise pour elle. Intriguée, l’étudiante fronce les sourcils mais s’éxécute. Elle se lève, se douche, s’habille puis se coiffe, le tout dans un silence devenu habituel pour ses proches. Elle ne chante ni ne rit, et tout le monde s’imagine que sa vie doit être bien triste. Au contraire ! Ils ne la comprennent pas, personne ne le peut. Elle vit dans un autre monde, tellement plus beau que celui dans lequel tous ses proches passent leur temps à pleurer et à se lamenter sur leur sort. Mais assez tergiversé. Elle descend, et arrivée en bas des escaliers, hausse un sourcil. Pourquoi se tient-il au milieu du salon, accompagné d’un homme d’une quarantaine d’année, des cheveux d’un noir ébène parsemés de quelques mèches blanches ? Elle n’arrive pas à trouver d’explication. A-t-elle fait une bêtise pour que tous les regards soient tournés sur elle ? Mal à l’aise, elle se met soudainement à fixer ses pieds, comme elle le fait chaque fois qu’elle ne se sent pas à sa place. Elle regarde sa mère, anxieuse. Celle-ci lui adresse un large sourire, s’asseoit sur le canapé en cuir blanc et invite ses convives à faire de même.

    « Ma chérie, je te présente … Johengam et son fils, Kilian. »

    Elle incline la tête en signe de salut. Elle s’avance prudemment, de peur que quelqu’un ait quelque chose à lui reprocher, comme si elle craignait tout et tout le monde. Kilian essaye de la rassurer avec un sourire, mais cela ne l’aide guère, elle rougit de plus belle. S’en suit un long moment de silence qui ne semble déranger que les adultes. Les adolescents eux, se regardent, s’observent, apprennent à se connaître sans prononcer le moindre mot. Ils n’ont pas besoin de ça. Ils vont bien au-delà de cet univers superficiel et ridicule. Ils n’ont pas besoin de ça.

    Bien plus tard, ils se revoient. Il leur a fallu attendre un bon mois avant de comprendre qu’ils devaient être proches l’un de l’autre pour se sentir eux-même. Et pourtant, ils restent de simples inconnus, qui se sont rencontrés au détour d’une rue. Le coup de foudre ? Allons bon. Kiana s’est toujours protégée de ce genre de sentiments, et Kilian ne la ferait jamais changer d’avis. Mais lorsqu’elle l’aperçoit, sur le seuil de la porte d’entrée, elle ne peut s’empêcher de sourire. Il lui est difficile de concevoir qu’un garçon puisse être là uniquement pour elle. Et pourtant. Ils s’entendent à merveille. Le jeune homme lui parle, il lui dit des choses que personne ne lui a jamais dites. Et il continue à la faire rougir, sans arrêt. C’est terriblement gênant pour elle ! Elle se rend compte à quel point il peut être inconfortable de comprendre qu’un garçon nous plaît. Qu’un garçon nous plaît excessivement. En fait … Il est le seul avec qui elle se sent aussi bien. Le seul qui puisse comprendre son univers, sa façon de penser, sa façon de voir le monde qui l’entoure. Et elle en tombe bientôt éperdument amoureuse. Mais comment le saurait-il ? Il ne peut s’en rendre compte, puisqu’elle ne parle pas. Mais jamais il n’a demandé à entendre sa voix. Il sait qu’elle refuse de dire quoique ce soit et il ne la forcera pas. Ils n’ont pas besoin de ça.

    Kiana s’ouvre pourtant à lui, un beau jour de juin, durant une balade le long d’un canal. Main dans la main, ils marchent doucement, goûtant à la saveur de l’été qui vient de s’installer sur Greenville. Elle s’arrête soudainement, alors qu’il lui raconte ses dernières mésaventures. Il la regarde, intrigué, et lui demande ce qui lui prend. Pour unique réponse, elle lui souffle simplement, d’une voix mal assurée :

    « Je t’aime. »

    > Ce qu'on m'envie et ce qu'on me reproche;
    > Mes projets pour l'avenir;
    > Stéréotype préféré du sexe opposé;
    > 5 défauts et 5 qualités;

    *
    Extérieur
    :
    beauté
    corporelle
    .


    > Description physique;
    > Accessoires essentiels;
    > Tenue usuelle;
    > Stéréotype physique préféré du sexe opposé;
    > Tatouages & piercings;


    *
    Derrière
    l'écran
    :
    l'inconnu qui joue
    derrière l'écran, huhu
    .


    > Username; =X
    > Âge; 16 piges.
    > Niveau RP exemples; On verra.
    > Je sais lire le réglement?; Me semble que j'ai aidé à l'écrire, à moins qu'il ait changé.
    > Ce qui m'a motivé à m'inscrire; Ma Sithrim me manque (L)
    > Je donne mon avis sur le design & l'ambiance; Je prendrais pas la peine de répondre.
    > Je dis où j'ai connu IK*; J'ai pas mal aidé à sa création quand même.
    > Je compte faire de la pub?; Bah euh ... J'sais pas x)
    > Fréquence de connexions; Pas tous les soirs mais presque.



Dernière édition par Kiana E. Delen le Dim 25 Jan - 14:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urban-legend.forumactif.org/
Kylian Cohen
...

avatar

Masculin Nombre de messages : 773
Age : 29
MOI J'AIME BIEN ... : « ... quelque chose que tu ne veux pas savoir! »
HUMEUR : « You don't wanna know! »
Date d'inscription : 30/12/2007

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
92/100  (92/100)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Kiana E. Delen. { Damned Soul U.C   Ven 23 Jan - 23:05

CHUP'S ? O_O

_________________


♪ I can't get no, I can't get no.

When I'm watchin' my TV
and a man comes on to tell me
how white my shirts can be
. ♫


I can't get no satisfaction (C) Rolling Stones.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://instant-karma.forumpro.fr
Kiana E. Delen

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Age : 26
MOI J'AIME BIEN ... : Lui
HUMEUR : Amoureuse
Date d'inscription : 23/01/2009

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
0/0  (0/0)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Kiana E. Delen. { Damned Soul U.C   Ven 23 Jan - 23:10

    T'es douée dis moi =P


    « Deuxième séance. »

    Kiana
    attend encore. Et plus le temps passe, plus elle angoisse. Pourquoi ?
    Elle sait qu’elle va devoir y repenser aujourd’hui. Elle n’en a pas
    envie. En ce moment, elle est heureuse. Kilian et elle forment un
    couple adorable, et elle ne veut pas tout gâcher, comme elle sait si
    bien le faire. Elle n’a pas le droit de parler. On le lui a interdit.
    Alors elle ne parlera pas. Et elle ne se souviendra jamais. Ses parents
    l’obligent encore à voir Alex, ce qui ne lui déplairait pas s’il
    n’essayait pas de percer le fond de ses pensées. Cela ne regarde
    qu’elle après tout. Mais il faut qu’elle y aille, alors elle entre et
    s’allonge sur ce sofa, comme si c’était devenu une habitude. Elle n’en
    est pourtant qu’à sa deuxième séance. Il parle, encore et toujours. Il
    lui demande de remonter dans son enfance, d’essayer de se rappeler.
    Mais elle refuse et secoue énergiquement la tête. Ce ne doit pas être
    la première fois que l’un de ses patients ne lui obéit pas. Il dit
    qu’il comprend, qu’il peut attendre. Mais il n’attend pas et ses
    questions reprennent de plus belle. Pourquoi refuse-t-elle de parler ?
    Que s’est-il passé et qui l’effraie tant aujourd’hui ? A-t-elle
    toujours été comme ça ? Est-ce différent lorsqu’elle est en compagnie
    de son petit ami ? Hm. Ses parents ont sans doute dû lui en dire deux
    mots. En fait, les Delen semblent soulagés. Ils s’entendent
    véritablement bien avec Kilian, et apprécient le fait qu’il la fasse
    sortir un peu de chez elle. Il est le seul à la faire sourire
    sincèrement, et pour cette raison, ils ne peuvent blâmer leur fille
    d’être toujours en sa compagnie. Elle ne néglige cependant pas ses
    études, qui sont, elle le sait, très importantes. Elle a de bonnes
    notes, travaille bien, même si elle refuse encore et toujours de
    parler. Tiens. Le psychologue en vient justement à l’école. Il lui
    demande comment elle s’entend avec ses camarades. Comme si elle
    comptait lui répondre. L’étudiante soupire, le remercie du regard –elle
    arrive désormais à se faire comprendre ainsi-, attrape sa veste posée
    sur le fauteuil. Elle veut partir, elle en a assez. Elle ne veut pas
    qu’on l’aide. Alex ne veut pas la laisser partir. Il lui demande alors
    de s’asseoir, le tout très calmement. Elle s’éxécute. D’une voix douce
    et rassurante, il lui explique qu’il voudrait qu’elle pense à sa
    famille. A ses relations avec ses proches. Elle ferme les yeux, façon
    pour elle de lui dire qu’elle ne veut pas. Il insiste et lui intime de
    s’allonger de nouveau et de replonger dans ses souvenirs. Malgré elle,
    elle n’a pas le choix et repense soudainement à tout ce qu’elle a
    enfoui en elle depuis tant d’années.

    Kiana attend toujours. Il
    est là. Il la regarde, d'un oeil mauvais. Elle sait ce qu'il attend
    d'elle, elle est pourtant incapable de bouger. Ses doigts effleurent la
    joue de la jeune fille, qui frémit à l'idée qu'il pose ses mains sur
    elle. Ils glissent le long de sa gorge, se faufilent sous son T-shirt.
    Elle n'a qu'une envie. Hurler. Mais elle demeure immobile, prisonnière
    de sa propre enveloppe charnelle qui refuse de lui obéir. Elle n'est
    que spectatrice de son odieux châtiment. Il profite d'elle, il s'amuse,
    il la frappe, espérant la voir fondre en larmes. Elle tient. Elle
    refuse de lui offrir ce qu'il demande, elle ne pleurera pas. Elle en
    est de toutes façons incapable. Son souffle chaud caresse la peau
    froide de sa victime, la brûle, et laisse plâner dans l'air une odeur
    de mort, ce qui aux yeux de ce petit être frêle et innocent sonne comme
    un soulagement, une promesse, l'assurance que son calvaire prendrait
    bientôt fin. Pour la première fois, l'homme ose la regarder dans les
    yeux. Son visage si familier exprime un dégoût, un mépris tel qu'il
    l'achève aussitôt. Elle se laisse aller dans ses bras, et il dépose un
    dernier baiser sur son front. Tom l'a tuée. Kiana ne se relèvera jamais.

    Dans
    la salle d’attente du professeur Stewart {Me demandez pas pourquoi ce
    nom (a)}, un cri retentit. Kiana vient de se réveiller de son
    cauchemar. Alex, penché au-dessus d’elle, arbore cependant un fin
    sourire. Il a l’air plutôt satisfait de leur deuxième séance. Se
    pourrait-il qu’elle ait parlé durant son sommeil ? Elle le regarde,
    effrayée, complètement désemparée. Il la rassure, il lui dit que c’est
    très bien. Qu’il ne faut pas qu’elle ait peur, qu’il n’en parlera pas à
    ses parents. Il est lié par le secret professionnel de toutes façons.
    Elle se relève, les jambes flageolantes, les mains moites, et reprend
    sa veste. Il vient de détruire la vie qu’elle avait choisie et ne s’en
    rend pas compte. Il ne fait que répéter la même phrase, sans arrêt :

    « Bien. Nous avançons, c’est bien. »


Dernière édition par Kiana E. Delen le Sam 24 Jan - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urban-legend.forumactif.org/
Kylian Cohen
...

avatar

Masculin Nombre de messages : 773
Age : 29
MOI J'AIME BIEN ... : « ... quelque chose que tu ne veux pas savoir! »
HUMEUR : « You don't wanna know! »
Date d'inscription : 30/12/2007

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
92/100  (92/100)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Kiana E. Delen. { Damned Soul U.C   Ven 23 Jan - 23:11

Z'OMMMG t'imagines pas ce que tu m'as manqué pendant tout ce temps où j'ai bossé sur IK* =O

Tu comptes redevenir admin ? .. ou t'as pas trop l'temps ?

_________________


♪ I can't get no, I can't get no.

When I'm watchin' my TV
and a man comes on to tell me
how white my shirts can be
. ♫


I can't get no satisfaction (C) Rolling Stones.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://instant-karma.forumpro.fr
Kiana E. Delen

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Age : 26
MOI J'AIME BIEN ... : Lui
HUMEUR : Amoureuse
Date d'inscription : 23/01/2009

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
0/0  (0/0)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Kiana E. Delen. { Damned Soul U.C   Ven 23 Jan - 23:15

    Tu m'as manquée aussi ma chérie (L)
    Redevenir admin ? Eh ben ... Je sais pas, j'ai peur de pas être une bonne admin. J'aimerais bien mais ... Enfin j'en sais rien --'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urban-legend.forumactif.org/
Kylian Cohen
...

avatar

Masculin Nombre de messages : 773
Age : 29
MOI J'AIME BIEN ... : « ... quelque chose que tu ne veux pas savoir! »
HUMEUR : « You don't wanna know! »
Date d'inscription : 30/12/2007

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
92/100  (92/100)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Kiana E. Delen. { Damned Soul U.C   Ven 23 Jan - 23:18

Rhaa arrête tes modesties, c'est bien toi qui a longtemps tenu le bâteau avec les autres pendant des mois d'affilée :] Et c'est d'ailleurs avec toi que j'ai décidé de créer IK !

_________________


♪ I can't get no, I can't get no.

When I'm watchin' my TV
and a man comes on to tell me
how white my shirts can be
. ♫


I can't get no satisfaction (C) Rolling Stones.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://instant-karma.forumpro.fr
Kiana E. Delen

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Age : 26
MOI J'AIME BIEN ... : Lui
HUMEUR : Amoureuse
Date d'inscription : 23/01/2009

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
0/0  (0/0)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Kiana E. Delen. { Damned Soul U.C   Ven 23 Jan - 23:20

    Mouais ... Alors pourquoi pas. <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urban-legend.forumactif.org/
Kylian Cohen
...

avatar

Masculin Nombre de messages : 773
Age : 29
MOI J'AIME BIEN ... : « ... quelque chose que tu ne veux pas savoir! »
HUMEUR : « You don't wanna know! »
Date d'inscription : 30/12/2007

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
92/100  (92/100)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Kiana E. Delen. { Damned Soul U.C   Ven 23 Jan - 23:33

Re-bienvenue parmis le staff, ma Choup's! =D Bonne chance pour le reste, j'ai trop hâte de RP à nouveau avec toi :]

Spoiler:
 

_________________


♪ I can't get no, I can't get no.

When I'm watchin' my TV
and a man comes on to tell me
how white my shirts can be
. ♫


I can't get no satisfaction (C) Rolling Stones.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://instant-karma.forumpro.fr
Kiana E. Delen

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Age : 26
MOI J'AIME BIEN ... : Lui
HUMEUR : Amoureuse
Date d'inscription : 23/01/2009

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
0/0  (0/0)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Kiana E. Delen. { Damned Soul U.C   Ven 23 Jan - 23:52

    J'vais me dépêcher de faire ma fiche Smile
    Moi aussi j'ai hâte *_* D'ailleurs, j'veux un lien du tonnerre avec toi (L)
    Pour l'avatar, laisse, je veux pas de Kristen en fait x) J'vais trouver quelqu'un d'autre. P'tet Nikki Reed, ou Ashley Greene / Blowkiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urban-legend.forumactif.org/
Kylian Cohen
...

avatar

Masculin Nombre de messages : 773
Age : 29
MOI J'AIME BIEN ... : « ... quelque chose que tu ne veux pas savoir! »
HUMEUR : « You don't wanna know! »
Date d'inscription : 30/12/2007

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
92/100  (92/100)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Kiana E. Delen. { Damned Soul U.C   Sam 24 Jan - 0:04

Ok ! Bonne chance, Patate Citrouille xD
Ou Jessica Stroup *_*

_________________


♪ I can't get no, I can't get no.

When I'm watchin' my TV
and a man comes on to tell me
how white my shirts can be
. ♫


I can't get no satisfaction (C) Rolling Stones.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://instant-karma.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kiana E. Delen. { Damned Soul U.C   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kiana E. Delen. { Damned Soul U.C
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Chaos Space Marine Roster - Legion of the Damned
» Le soul Gardien, le vaisseaux des rebelles démoniaque
» !! ..: Poor Soul :.. !!
» Body & Soul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
iNSTANT karma; * :: • SERi0US PLACE • :: I AM WHAT I AM.-
Sauter vers: