iNSTANT karma; *

Who in hell you think you are ? A superstar ? Well, right you are !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Whatsername

Aller en bas 
AuteurMessage
Tyler Harrison

avatar

Féminin Nombre de messages : 86
Age : 25
MOI J'AIME BIEN ... : At a rock show 8)
HUMEUR : Hum ça dépend x)
Date d'inscription : 07/03/2008

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
50/100  (50/100)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Whatsername   Dim 20 Avr - 4:21

.». Whatsername
Privé with Sarah



Tyler revenait de son dortoir, le numéro 143, quand il avait ouvert la porte, il n’avait vu aucun bagage, il avait été un peu surpris. Il s’était dépêché de poser ses valises au pied d’un des trois lits. Ensuite, il avait suivi sa sœur jusqu’à son dortoir, pour passer prendre sa guitare. Ils avaient évalué la distance, elle n’était pas minime mais pas énorme non plus. Puis, il était redescendu pour aller à la salle de musique, qu’il avait hâte de découvrir, sa six cordes ayant gardé sa place dans son dos.

Il ouvrit la porte de la pièce, tout comme sa chambre, c’était désert, c’était à se demander s’ils ne sont pas tous lever très tôt ce matin pour aller quelque part. En tout cas, la salle de musique avait tout pour plaire : une batterie, un piano, une basse, quelques guitares … Et bien sûr les amplis. Elle était incroyablement bien organisée et rangée et Tyler qui croyait que ça allait faire plus « fouillis » que ça. Cela lui convenait parfaitement, de toute façon, que demander de plus ? Il y avait tout ce qu’il fallait. Il était si émerveillé qu’on aurait pu croire qu’il n’en avait jamais vu de sa vie. Ce qui était contradictoire vu qu’il savait en jouer, enfin que de la six cordes, du piano et de la batterie mais c’était déjà ça.

Il s’assit sur un tabouret et sortit délicatement sa guitare de sa housse puis un médiator. Son instrument acoustique enfin en main, il sourit, il était content de pouvoir jouer comme si cela faisait des années qu’il n’y avait pas touché. Il accorda lentement sa guitare, même si c’était quelque chose de rapide, il souhaitait prendre son temps. Puis il regarda toutes les guitares misent à disposition, il y avait un peu de tout, des Gibson aux Ibanez en passant par les Fender. Il commença quelques accords et chanta peu fort :

« Thought I ran into you down on the street
Then it turned out to only be a dream
I made a point to burn all of the photographs
She went away and then I took a different path
I remember the face
But I cant recall the name
Now I wonder how Whatsername has been. »

Whatsername de Green Day. Les accords n’étaient pas du tout complexes mais rendaient un bel effet à la chanson. Il n’y avait rien à redire sur ce que faisait les Green Day. Pour Tyler, c’était de la bonne musique, pour d’autres non, point. Il attendait le nouvel album avec impatience.

Parfois, il lui arrivait de se demander s’il pouvait devenir pro, voir ces groupes se déchaîner sur scène lui faisait envie de faire pareil et ce, depuis son plus jeune âge. C’était un rêve haut placé, presque inatteignable. C’est très dur de devenir pro, il faut vraiment avoir un niveau élevé. Mais rêver n’est pas interdit. Il n’était pas venu à Instant Karma pour la musique, non, mais pour s’assurer un métier s’il ne pouvait pas passer pro, il aurait toujours un truc à faire en rechange. C’était tout ce qu’il pouvait faire. Il n’avait encore aucune idée de ce que serait sa deuxième carte à jouer mais il avait encore bien du temps pour y réfléchir.


Dernière édition par Tyler Harrison le Lun 12 Mai - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letzte-traum.skyrock.com
Sarah Harrison

avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 23
Date d'inscription : 27/01/2008

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
0/0  (0/0)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Whatsername   Dim 20 Avr - 11:08

    En se retrouvant face à la porte de sa chambre, Sarah avait comme l'impression d'avoir oublié quelque chose. Et pourtant, elle était là pour récupérer sa guitare, rien d'autre. Elle avait ses affaires, bien qu'inutiles, sur elle, mais cette impression persistait. Perplexe, elle s'en alla prendre la housse près de son lit, ressorti rapidement et vérrouilla la porte. Ensemble, ils se dirigèrent vers la salle de musique.
    Sarah s'étant déjà rendue sur ces lieux-ci, n'éprouvait certainement pas ce même sentiment que Tyler, bien que la salle était toujours si impressionnante. La réaction de son frère lui tira un bref sourire qui ne tarda pas à disparaître, se rappelant enfin de ce qu'elle avait pu oublier.
    Elle détourna rapidement la tête, se mordant légèrement la lèvre inférieure : comment pouvait-elle lui annoncer cela. C'était certes futil, idiot, simple, facile, bref [...] mais ça représentait quelque chose pour Sarah.
    Alors qu'elle restait plantée sur place, Tyler avait pris un tabouret, s'était installé, avait sorti sa guitare et commençait à jouer. Encore une fois, elle sourit. C'était le genre de sourire fier, fier de voir quelqu'un de son entourage, quelqu'un qui nous est cher réussir dans ce qu'il aime. Et au fond, c'était bien le cas. Elle chantait sans laisser de son franchir la barrière de ses lèvres, savourant la voix de Tyler.
    Enfin, elle se décida à bouger, prenant au passage un tabouret afin de s'installer face à son frère.

    « Remember, whatever,
    It seems like forever ago,
    Remember, whatever,
    It seems like forever ago. »

    Voix légèrement tremblotante, peu audible, mais au fond, ce n'était pas elle qui importait là. Même si elle adorait jouer, chanter avec Tyler, le voir en solo était tout aussi agréable.

    « Tyler... » souffla-t-elle, une fois qu'un silence s'était installé, qu'elle n'entendait plus s'enchainer les accords.

    Elle fronça légèrement les sourcils, puis se détendit, sourit brièvement en relevant la tête vers son frère.

    « Je sais que je te balance tout ce qu'il me passe par la tête, que tu viens tout juste d'arriver mais tant pis. T'en as sans doute pas entendu parler puisque ça fait à peine une heure que t'es là, donc... Il y a une semaine de la tolérance. Ça a pour but de lier deux personnes, qu'elles se connaissent ou non ensemble, pendant sept jours. »

    Sarah, pas spécialement douée dans ces explications-ci, mangeant la plupart des mots en général avait préféré dire ça d'une traite, pensant que ça passerait mieux ainsi.

    « ...Nuit et jour. Et tu devineras pourquoi je te dis ça, pourquoi je t'ai pas laissé le découvrir par toi-même. »

    Elle se forçait à paraître rassurée même si ce n'était pas le cas. Elle savait qu'elle était trop faible pour tenir comme ça, accroché à Tyler. C'était ce qu'elle redoutait le plus. Mais de la part de son frère, elle s'attendait à une réaction assez joyeuse, et non pas de l'angoisse, du stresse. C'était un sujet qui serait, un jour ou autre, inévitable. Mais tant qu'on pouvait recaler ce moment-là, Sarah le faisait, tout simplement parce qu'elle ne se sentait pas capable d'en parler. Et encore moins avec le concerné. Ses yeux fixaient à présent la guitare qui se situait en face d'elle, refusant de remonter encore un peu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-anyone-but-you.skyblog.com
Tyler Harrison

avatar

Féminin Nombre de messages : 86
Age : 25
MOI J'AIME BIEN ... : At a rock show 8)
HUMEUR : Hum ça dépend x)
Date d'inscription : 07/03/2008

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
50/100  (50/100)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Whatsername   Lun 12 Mai - 13:08

Peu de temps après qu’il ait commencé la chanson, Sarah le rejoignit. Sa voix n’était qu’à peine perceptible pourtant, lui, il l’entendait distinctement. Il s’était habitué à faire de la musique avec sa sœur mais il aimait toujours autant ça. Entendre son chant, la voir jouer d’un instrument lui procurait un réel plaisir, cela en était presque indescriptible. Il espérait qu’elle n’abandonnerait jamais la musique.

« Forgetting you, but not the time. »

Après cette dernière phrase, ses doigts glissèrent le long des cordes, son médiator se balança de haut en bas et de bas en haut pour jouer l’ultime accord de « Whatsername ». Il sourit à sa sœur lorsqu’elle prononça son nom. Il dit d’une voix calme :

« Oui ? »

Il l’écouta attentivement mais, malgré ses explications, il ne comprenait qu’à moitié ce qu’elle voulait lui dire. Il la regarda, l’air sceptique. Il avait vu l’affiche dans le hall mais ne s’était pas douté que ça pouvait être ça. En tout cas, c’était une bonne idée, du moins de son point de vue … Être attaché à une personne qu’on méprise devait énerver mais, d’après ce qu’il avait compris, on pouvait tout aussi être en binôme avec quelqu’un qu’on apprécie. Il s'exclama :

« Ah, c’était ça l’affiche dans le hall ? »

Tyler, tout juste arrivé, se demandait s’il allait être en paire avec quelqu’un. Cela ne lui déplairait pas, même s‘il était attaché avec une personne qui lui était inconnue, ce serait une expérience inoubliable, il en était certain. Les paroles de Sarah qui suivirent étaient toutes aussi floues. Il avait beau se creuser la tête, il ne comprenait pas et ça l’énervait. Il demanda :

« Hum, tu peux être plus claire, s’il te plaît ? Car là, à part le concept de la semaine de la tolérance, j’ai pas du tout compris ce que tu essayais de me dire. »

Rien ne lui paraissait évident, le scepticisme était toujours en lui, peut être voulait-elle lui révéler que le lien, qui devait unir deux personnes pour une semaine, allait être lié entre lui et Cassidy … Non, elle l’aurait laissé le découvrir. Mais alors, que signifiait son « discours » ? Il réfléchit très sérieusement à la question, fixant la rosace de sa guitare. Il imagina plusieurs réponses et ne trouva une solution à peu près probable qu’au bout de longues minutes d’intense réflexion. Il pensait avoir saisi. Cela ne pouvait être que ça, il en était sûr. Il dévisagea sa sœur avant d’articuler :

« Tu veux dire que, durant sept jours vingt quatre heures sur vingt quatre, une corde enlacera nos poignets ? Que nous sommes en binôme ? »

Sarah semblait rassurée. Tyler sourit.

« Eh bien, nous qui voulions être proches l’un de l’autre sur le campus, nous sommes servis ! »

Il était plutôt satisfait d’être ficelé à sa sœur, même si, relier un frère et une soeur ensemble lui semblait étrange, cela lui convenait parfaitement. Quitte à être ligoté avec quelqu’un, même s’il trouvait l’idée de cette semaine bien trouvée et originale, il préférait être associer avec une personne qu’il connaissait un peu, il aurait été plus gêné d’être relié avec un « étranger ».

« Je suis content de le savoir. On devrait s’en sortir, non ? »

Il était convaincu que tout allait bien se passer, après tout, ils s’entendaient bien alors pourquoi cela devrait mal se passer ? Il n’y avait aucune raison pour que ça n’aille pas comme sur des roulettes. Par contre, s’ils étaient lacés l’un à l’autre, il sera impossible de gratter une guitare pendant une semaine, ça, ça allait être dur mais tant pis. Il joua quelques accords comme ça, sans but principal. Il ajouta :

« Bon, on va être contraints de délaisser un peu nos instruments durant cette semaine je présume, mais, je crois vraiment qu’on en est capables. Même si cela ne nous ait jamais arrivé, je suppose, on va y arriver et ça nous fera un agréable souvenir, pas vrai ? »

Il sourit encore une fois, enchaînant toujours quelques faibles notes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letzte-traum.skyrock.com
Sarah Harrison

avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 23
Date d'inscription : 27/01/2008

KARMA*
RELATIONS:
INSTANT KARMA*:
0/0  (0/0)
UN PETiT M0T ?:

MessageSujet: Re: Whatsername   Mar 13 Mai - 23:09


    « Ah, c’était ça l’affiche dans le hall ? »

    Elle hocha brièvement la tête. Il avait œil, à sa place, Sarah serait passée devant sans y prêter aucun attention.
    En entendant qu'il lui demandait des précisions, elle parut perplexe quelques instants, ne sachant pas trop comment expliquer le tout, car de son côté, les choses lui parvenaient claires, mais cela était évident puisqu'elle avait compris le concept, et qu'il s'agissait d'elle qui expliquait. Elle finit quand même par bredouiller quelques explications en tentant d'être le plus claire possible cette fois-ci.
    Sarah continuait de regarder les moindres gestes que pouvait esquisser Tyler, peut-être pour essayer de percevoir une quelconque réaction; les premières réactions qui elles sont souvent vraies. Mais non, il semblait serein lorsqu'il reprit la parole. Voyant qu'il avait compris avec le terme ''nous'', elle lui adressa un bref sourire, se voulant rassurante.

    « Eh bien, nous qui voulions être proches l’un de l’autre sur le campus, nous sommes servis !
    - Ouais, c'est plutôt original comme concept. »

    Ce qui avait toujours laissée Sarah admirative était le caractère de son frère. C'était fou comme il arrivait à trouver le côté positif des choses qui pouvait lui sembler des plus négatives. Enfin, elle se doutait que Tyler ne lui disait pas tout ce qu'il faisait, ce qui était évidemment réciproque. Le fait de tout partager, le moindre geste et parole était impossible, car au fond, on en enfouissait de multiples secrets. Alors peut-être Tyler n'était pas aussi fort qu'elle pouvait le penser, peut-être cachait-il la plupart de ses faiblesses, mais de ce qu'elle connaissait, il avait ce côté optimiste qu'elle n'avait pas, elle.

    « Evidemment. Mais disons qu'il risque d'avoir des complications physiques par moment; déjà rien qu'enfiler une chemise, c'est impossible si on reste lié. Enfin, on s'en sortira. »

    Bien sûr qu'ils s'en sortiront. Tous les binômes s'en sortiront de toute façon, il n'y avait pas de raison pour qu'il y ait de réels problèmes dûs à cette semaine de la Tolérance; hormis quelques uns qui lâcheront avant l'achèvement de ces sept jours, quelques autres têtus qui ne feront que se prendre la tête, et de diverses raisons telles quelles, qui dans le fond étaient pourtant assez inoffensives. Il n'y aurait aucun mort, ni aucun blessé grave, ça, Sarah en était persuadée. Mais peut-être visait-elle trop haut, et cela était des choses classées impossible pour un élève raisonnable ?

    « Ah ouais... C'est vrai qu'une semaine ça peut paraître long; mais vu que je serai pas seule. »

    Enfin là, elle s'imaginait diverse position de la main droite et gauche pour essayer de gratter les cordes, et la chose semblait être possible; quoique cela dépendrait de la main qui sera liée, mais étant gauchère, il y avait des chances pour que se soit sa main droite à la main gauche de Tyler. Soit, Tyler aurait peut-être la possibilité de jouer de la guitare, calmement.

    « Quoique... C'est peut-être possible tu sais. Mais ça se passera bien Tyler. »

    A dire vrai, ce n'était pas Tyler qu'il fallait rassurer. C'était plutôt elle, mais au lieu de se dire « ça se passera bien, Sarah », elle avait soufflé, sans vraiment y avoir réfléchi auparavant, ces quelques paroles qui étaient assez inutiles.
    En tout cas, tant qu'ils n'étaient pas encore attachés, Sarah comptait bien en profiter. Non, elle n'insinuait pas que cela était un supplice d'être lié à Tyler, pas du tout, mais étant ainsi, de multiples choses leur serait inaccessibles. Ainsi, elle se releva, se dirigea vers la housse de guitare posée près de l'entrée, l'ouvrit afin de ressortir sa guitare. Tout en rejoignant le tabouret sur lequel elle s'était installée, elle attrapa un médiator enfouit dans le fin fond de sa poche de jean. Ces petits bouts de plastique triangulaires étaient des choses qui se perdaient facilement avec Sarah, donc en général, elle en avait un peu partout sur elle en plus des quelques uns qui se trouvaient constamment dans une pochette de la housse.

    « On commence quand... Cette après-midi, ou demain ? »

    En attendant une réponse de sa part, Sarah se mit à accorder sa guitare, même si les changements étaient minimes étant donné le régularité de l'utilisation de l'instrument, et qu'elle la ré-accordait fréquemment. Elle grattait les cordes faiblement, afin de ne pas couvrir la guitare de son frère mais de, malgré cela, entendre si ça sonnait juste.
    Enfin, elle commença à placer ses doigts, à les changer au même moment que Tyler, avant de réellement gratter afin d'émettre du son. Toujours un son faible, elle ne forcerait pas tant que Tyler ne se mettra pas à forcer, lui aussi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-anyone-but-you.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Whatsername   

Revenir en haut Aller en bas
 
Whatsername
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HARRIET + the one that they Call old whatsername.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
iNSTANT karma; * :: • INSTANT KARMA UNIVERSITY* • :: > ÉTAGE NR 1. :: SALLE DE MUSIQUE*-
Sauter vers: